Visitez notre WebApp cliquer ici

Urbain (Chauffage)

Système de chauffage ou la chaudière est centralisée et dessert plusieurs bâtiments, rues ou quartiers.

Chauffage urbain. On donne ce nom au système qui consiste à produire de la chaleur dans une usine centrale, et à la distribuer aux habitants d’une ville au moyen de canalisations. Le chauffage urbain existe depuis un demi-siècle aux Etats-Unis; la première réalisation date de 1877 à Lockport, ville où le réseau primitif, sensiblement développé, est toujours en exploitation. On compte aujourd’hui plus de cinq cents villes, aux États- Unis, au. Canada, dans l'Alaska, qui sont pourvues de ce système. Les plus importants réseaux sont à New-York, où la vapeur à haute pression est distribuée dans les immeubles, bâtiments et usines De petites villes ayant à peine dix mille habitants en sont pourvues.
En Allemagne, de 1900 à 1921, on voit apparaître des installations de chauffage avec chaufferie centrale et distribution à des groupes de bâtiments d’un caractère administratif. C’est en 1921 que, pour la première fois, se trouve réalisée la vente de la chaleur aux consommateurs privés Les études poursuivies actuellement font prévoir que plus de cent villes allemandes seront pourvues de chauffage urbain dans une dizaine d’années. En Belgique, en Hollande, en Tchécoslovaquie, en Russie, la question du chauffage urbain est sérieusement étudiée. En France, il existe quelques applications de chaufferies centrales desservant des ensembles de bâtiments similaires; on commence à se préoccuper du chauffage urbain proprement dit.  – 1926 Larousse Mensuel N°237

Le problème du compteur de vapeur a pris depuis quelques années un intérêt nouveau, du fait du développement des distributions de chaleur dans les villes (chauffage urbain).  – 1928 La Chaufferie moderne

Le chauffage urbain utilise des combustibles économiques tels que résidus d’ordures ménagères, charbons cendreux, huiles denses. Il distribue la chaleur sous forme de vapeur haute pression ou d’eau surchauffée dans les immeubles collectifs Ce mode de chauffage date de 1927, mais prends de plus en plus d’extension L’avantage de ce système est, outre son économie de combustible, la concentration de la main d’œuvre en un seul lieu, celui de la centrale de production. Signalons cependant un inconvénient, les pertes de chaleur peuvent atteindre 20%. A l’actif de ce procédé, disons que pendant la dernière guerre, les quartiers desservis par le chauffage urbain ont été les seuls à être chauffés sans restriction New York détient le record de puissance calorifique en chauffage urbain, avec 1.500.000.000 de calories par heure, puis viennent Moscou : 400.000.000, Paris: 320.000.000, Lyon:40.000.000, Zurich: 37.000.000.  – 1958 Rambert

alt-a-titre

Pose de conduites de chauffage urbain (1926 Larousse Mensuel N°237)