Visitez notre WebApp cliquer ici

Surface de radiation

Voir aussi : Radiateur , Hydrocalorifère

Aussi : Surface de chauffe , Vaporicalorifère

Terme générique utilisé au début du 20<ème> siècle pour désigner tous les types de radiateurs et échangeurs utilisés dans les circuits de chauffage central à eau ou à vapeur.

Les surfaces de chauffe généralement en usage sont toutes construites en fonte et peuvent se rattacher à deux catégories principales. La première comprend les surfaces composées d’éléments horizontaux ou verticaux interchangeables que l'on assemble sur place au moyen de boulons, tels que les tuyaux lisses, les tuyaux ou éléments à ailettes à section circulaire ou méplate. La deuxième comprend les surfaces composées aussi d’éléments verticaux interchangeables, mais assemblés d’avance en nombre plus ou moins grand et que l'on désigne spécialement sous le nom de radiateurs. Cette dénomination, adoptée par l'usage et réservée à cette seule catégorie, n'est évidemment pas bonne, car toutes les surfaces, à quelque genre qu'elles appartiennent, pourraient aussi s’appeler radiateurs, puisqu'elles chauffent identiquement comme ces radiateurs Les tuyaux lisses, en fonte, furent les premiers employés, mais leur usage tend à disparaître en raison de ce qu’ils développent très peu de surface, étant donné leur encombrement Actuellement, on préfère à ces tuyaux lisses les tuyaux dits à ailettes, qui ont l'avantage de présenter sous le même encombrement une surface beaucoup plus grande  – 1905 Traité de fumisterie, Maubras

Toutes les surfaces de radiation s’emploient indifféremment pour la vapeur ou pour l’eau chaude à basse pression. Disposées spécialement pour présenter le maximum de surface avec le minimum d’encombrement, elles transmettent à l’air, et par convection, la chaleur qu’elles reçoivent de la vapeur ou de l’eau chaude. Chacune d’elles possède un robinet de réglage qui permet: soit d’ouvrir en grand ou d’intercepter complètement la source de chaleur, soit de la limiter, de la régler au gré de l’occupant de la pièce chauffée.
Les surfaces de radiation se divisent en deux classes, suivant qu’on les emploie pour le chauffage direct ou indirect des locaux.
1° Chauffage direct: Le chauffage est direct lorsque les surfaces de radiation sont placées dans les locaux à chauffer mêmes.
2° Chauffage indirect: Il se compose d’une ou plusieurs batteries, selon l’étendue des bâtiments à chauffer, batteries placées généralement en sous-sol, appelées vaporicalorifères lorsqu’elles sont chauffées par la vapeur, hydrocalorifères lorsqu’elles sont chauffées par l’eau chaude De nombreux calorifères usagés ont été ainsi remplacés par des vaporicalorifères et, plus fréquemment encore, par des hydrocalorifères.  – 1905 ca Davene Robin et Cie

alt-a-titre

Hydrocalorifère (1905 ca Davene Robin et Cie)