Visitez notre WebApp cliquer ici

Souffleur de cheminée

Voir aussi : Cheminée (Intérieurs de)

Le souffleur était dans les appareils de chauffage à foyer ouvert, une plaque se situant devant le foyer, qui limitait l’entrée d’air et dirigeait celle-ci à la base des braises. Cette plaque pouvait être mobile et réglable. Ce souffleur, rotatif ou à glissière pouvait être partiellement équipé de plaques de mica.

Pour les foyers à charbon de terre, mais surtout à coke, et pour lesquels on emploie généralement les grilles ou coquilles saillantes, avons-nous dit, on active le tirage par l’emploi d’un masque en tôle pleine, qu’on place ou soulève avec une poignée ou avec un crochet; le fonctionnement est le même pour les masques en toile métallique ou en fonte ajourée, destinés à empêcher la projection du combustible, et qui quelquefois sont disposés à demeure et sont mobiles autour de charnières.  – 1867 Etudes sur l’exposition. Gazette de l’architecture et du bâtiment

Intérieur de cheminée avec souffleur rotatif équilibré sans chaine.  – 1893 Pied-Selle

Cheminées à souffleur.  – 1895 Simon Perret

Souffleur mica.  – 1905 Faure

alt-a-titre

Intérieur de cheminée avec souffleur rotatif équilibré sans chaine (1893 Pied-Selle)

alt-a-titre

Cheminée à souffleur carré (1895 Simon Perret)