Visitez notre WebApp cliquer ici

Semi-coke

Aussi : Smokeless fuel , schwelkoks

Si vous transposez le problème du gazogène à celui plus simple du poêle de chauffage, vous comprendre aisément que les charbonniers ont cherché à valoriser leurs fines très grasses en un produit intermédiaire, ayant la solidité (ou presque), du coke, tout en renfermant encore des matières volatiles ce qui l’apparente à l’anthracite (7 à 8%). C’est le « smokeless fuel » des anglais, le « schwelkoks » des allemands, notre semi-coke aux Français et à nous; il s’obtient par distillation à basse ou moyenne température, soit directement, soit en deux stades. De plus les sous-produits obtenus sont tout autre qu’avec la haute température des cokeries (1000 à 1200°).  – 1941 Journée des combustibles nationaux