Visitez notre WebApp cliquer ici

Réchaud potager

Voir aussi : Potager

Ainsi nommés avant et au cours du 18<ème> siècle, car ils servaient à la cuisson des potages, alors que les fourneaux servaient aux cuissons plus longues et les cheminées servaient à rôtir. Ils pouvaient être indépendants du fourneau de cuisine, ou construits à son coté. Les réchauds potagers, à partir du milieu du 19eme siècle, furent construits en tôle ou en fonte, et reçurent éventuellement des pieds. Certains fourneaux de cuisines pouvaient recevoir des réchauds à charbon de bois se plaçant soit dans le foyer principal, soit sur le côté, permettant de faire la cuisine en été sans avoir besoin d’allumer le fourneau à houille ou à bois.

On établit sur l'âtre, ou le foyer, un petit fourneau en forme de potager, qui est appuyé contre le contre-coeur.  – 1762 Description d’un fourneau

Je donne la préférence aux [réchauds] potagers artificiels qu'on établit en plusieurs endroits, et généralement aux feux enfermés pour l'économie du bois, et pour l'usage de la cuisine.  – 1770 théorie des foyers de cuisine et des poêles

Réchaud potager à four.  – 1867 Rogeat

Réchauds potagers avec tiroirs et séparations, à deux trous, avec bouillotte en fonte et robinet cuivre.  – 1908 Valentini

Cuisinière à foyer devant et four de côté, à flamme renversée, a allonges mobiles, avec ou sans réchauds.  – 1922 Tiquet, Fonderies de Baignes

Réchauds potagers.  – 1926 Monthermé

Réchauds potagers.  – 1928 Monthermé

Réchaud potager.  – 1930 Thivolet

alt-a-titre

Réchaud potager (1908 Valentini)

alt-a-titre

Cuisinière avec réchauds potagers accolés (1922 Tiquet)