Visitez notre WebApp cliquer ici

Repasseuse

Voir aussi : Réchaud de repasseuse

Aussi : Poêle de repasseuse , Cloche de repasseuse

Ce sont des poêles comportant une partie supérieure pyramidale permettant de placer 6 fers à repasser, un sur chaque face. Ils furent inventés en 1838 par François Adolphe Grenier, tôlier mécanicien à Paris. Uniquement protégés par un brevet de 5 ans, ils furent rapidement copiés par la plupart des constructeurs de fourneaux de cuisine. Auparavant les fers étaient placés directement au-dessus de braises, ou à plat sur des taques de réchauds, Certains de ces réchauds comportaient une platine de protection dite plaque à repasser (voir ce mot) passant au-dessus de la panne du fer pour éviter de trop réchauffer les poignées.

On a longtemps chauffé les fers à repasser exclusivement avec du charbon de bois. Dans le Nord, où ce combustible est rare et cher, et où l’on ne se chauffe qu’avec de la houille, les fers sont chauffés sur des plaques de tôle qui les séparent du charbon de terre en combustion. A Paris, les blanchisseuses de profession ont renoncé à l’usage funeste de chauffer leurs fers à repasser sur des fourneaux ou des réchauds découverts pleins de charbon allumé, ce qui les exposait au danger d’une demi-asphyxie par le gaz acide carbonique. Elles ont adopté depuis quelques années l’excellent petit appareil nommé fourneau Grenier, du nom de son inventeur. Ce fourneau est le meilleur qu’on puisse employer pour repasser le linge nettoyé par le blanchissage domestique; on peut y brûler indifféremment toute espèce de combustible; en le plaçant dans une cheminée, il ne donne aucune mauvaise odeur; Il est surmonté d’un cône en fonte à compartiments, dont chacun reçoit un fer à repasser, ce qui permet d’en chauffer 6 à la fois.  – 1861 Le livre des ménages Beleze

Depuis quelques années, les blanchisseuses font usage, pour chauffer leurs fers à repasser, d’un fourneau auquel elles ont donné le nom de mécanique. C’est un fourneau portatif ordinaire en tôle, sur le foyer duquel on pose une sorte de dôme divisé en compartiments plats, sur chacun desquels on applique un fer à repasser, de sorte qu’on peut en chauffer ainsi une demi-douzaine à la fois.  – 1864 Hygiène et économie domestique

Cloche à 6 fers, sans dôme, pour repasseuse.  – 1870 Ricot et Nicolas Varigney

Appareil N° 11 à 4 fers sans cheminée.  – 1885 Chambon Lacroisade

Poêles à repasser, socle bas, de 5, 6, 7 et 8 fers.  – 1890 Manceau et Berdin

Poêles de repasseuses.  – 1893 Pied-selle

Cloche et réchauds de repasseuses.  – 1894 Chappée

Poêles repasseuse.  – 1931 La Couvinoise

Poêle à four pour repasseuses.  – 1932 Thivolet

alt-a-titre

Poêle à repasser de type Grenier (1890 Manceau et Berdin)

alt-a-titre

Poêle à four pour repasseuses (1932 Thivolet)