Visitez notre WebApp cliquer ici

Radiateur de chauffage central sectionnel en fonte

La fabrication économique de série des radiateurs de chauffage central en fonte fut rendue possible par l’invention de G.L Allen (brevet US 485757, du 8 Novembre 1892) dont le procédé permettait de mouler séparément chacune des sections des radiateurs, puis de les assembler les unes aux autres de manière simple, par des mamelons comportant un filetage à gauche et un filetage à droite, solution inventée précédemment par Perkins pour le raccordement des tuyauteries des chaudières à vapeur à haute pression (voir ce mot). Plus tard ce système fut amélioré pour utiliser des manchons creux dans lesquels l’eau pouvait circuler. Exploité aux USA par la société American Radiators, créée en 1893 par la fusion de 3 constructeurs, ce type de radiateur se développa très rapidement. En 1895 American Radiators avait ouvert son premier magasin à Londres. En 1899 cette société créa, en association avec l’ingénieur fondeur Louis Courtot à Dôle, la Compagnie Nationale des Radiateurs (CNR) pour y produire ces appareils en France. Ces appareils seront vendus sous la marque Idéal.

La même année la société Chappée au Mans commença la fabrication d’une gamme de radiateurs en fonte en versions lisse et ornée, qu’elle nomma « radiateur Français ». De nombreux autres fondeurs, commencèrent ensuite à produire des radiateurs semblables. Ces radiateurs furent principalement droits, mais des radiateurs circulaires furent aussi créés pour remplacer les anciens poêles à eau chaude ou se placer autour de piliers. Existèrent aussi des radiateurs d’angle.

En Amérique, on emploie beaucoup d’appareils appelés radiateurs La figure montre un radiateur d’un nouveau système pouvant servir pour la vapeur à basse pression ou pour l’eau chaude.  – 1893 Le chauffage, Lefèvre

Beaucoup de personnes ont déjà compris la nécessité de remplacer par un radiateur l'antique feu de cheminée De radiateurs ou récepteurs de chaleur, placés, soit dans les pièces à chauffer, soit hors de de ces pièces (chauffage indirect). Chaque corps de chauffe est muni d'une vanne à double réglage permettant de l’intensité de la circulation du fluide chauffant ainsi que la mise au repos des appareils  – 1901 Galli chauffage central

Radiateur Français lisse ou orné  – 1904 Chappée

La Compagnie Nationale des Radiateurs (CNR) construit une série de types de radiateurs lisses ou ornés Les sections sont réunies haut et bas par des mamelons taraudés à droite et à gauche; le joint s'obtient par serrage sur une très mince rondelle de carton, les surfaces en contact ayant été préalablement bien dressées  – 1905 Traité de fumisterie, Maubras

Les sections de radiateurs sont taraudées à droite sur une face et à gauche sur l'autre, sauf en ce qui concerne l’une des deux sections d’extrémité qu’on taraude à droite sur les deux faces, afin que les orifices du radiateur soient tous taraudés à droite; l'assemblage de ces sections a lieu au moyen de nipples renforcées et filetées droite et gauche.  – 1914 ca Piat

Radiateur "Idéal" double orné.  – 1913 Nouvelles galeries

Radiateur mural.  – 1910 Matériel pour le chauffage central Soval

Chaque appartement possède dans la salle de bains une petite chaudière au gaz système « Ramassot » alimentant trois radiateurs placés dans le vestibule, le salon, la salle à manger.  – 1914 Architecture, chauffage central au gaz

On reproche aux installations de chauffages à vapeur et à eau chaude d'être laides. Elles ont l'excuse d'être confortables. Mais l'aspect de leurs tuyauteries est souvent déplorable et l'esthétique des radiateurs discutable
Certains constructeurs s'efforcent d'adapter les formes de leurs appareils aux exigences de l'esthétique moderne.  – 1933 Charlent et Bourcier, pratique du chauffage central

alt-a-titre

Radiateur Bundy (1893 Le chauffage, Lefèvre)

alt-a-titre

Radiateur orné CNR (1905 Traité de fumisterie, Maubras)

alt-a-titre

Radiateur français lisse (1904 Chappée)

alt-a-titre

Radiateur circulaire (1904 Chappée)

alt-a-titre

Radiateur d’angle (1910 Chauffage rationnel de l’hôtel, CNR)

alt-a-titre

Assemblage des sections de radiateurs par mamelons filetés (1914 ca Piat)