Visitez notre WebApp cliquer ici

Pulsomètre

Voir aussi : Circulateur

Appareil qui fut utilisé dans les circuits de chauffage central pour faire circuler l’eau à partir d’une source de vapeur. A ne pas confondre avec le pulsomètre médical qui sert à mesurer le pouls.

Pulsomètre.  – 1889 Didot Bottin

Le pulsomètre est donc très supérieur à tous les appareils d'élévation de liquides connus jusqu'à ce jour, ce qui ressort des quatre considérations ci-après:
1° Coût modique de l'installation;
2° Petit volume de l'appareil;
3° Le peu d'usure des organes, rareté des réparations et des chômages;
4° L'économie du fonctionnement;
Le coût de l'installation est aussi réduit que possible: l'appareil peut même marcher suspendu à une corde. L'installation se réduit à la pose des tuyaux d'aspiration, de refoulement et de vapeur. Il n'y a ni machine à vapeur, comme dans toutes les pompes de tous les systèmes, ni transmissions et courroies, comme dans les pompes rotatives, ni tiges, pistons, etc., comme dans les pompes à pistons: l'appareil peut être placé à une distance quelconque de la chaudière, au-dessous ou à côté de la nappe d'eau à élever, etc  – 1909 O-Georges

Les pulsomètres servent à l’élévation des liquides au moyen de la vapeur; ils ne consomment guère plus de vapeur qu’une bonne pompe à piston et présentent vis-à-vis de celle-ci de nombreux avantages. Les organes de ces appareils ne nécessitent ni graissage ni garniture, leur fonctionnement n’est pas influencé par les impuretés des liquides à élever.  – 1909 Schaeffer et Budenberg

alt-a-titre

Pulsomètre (1909 Schaeffer et Budenberg)