Visitez notre WebApp cliquer ici

Poêle à mazout

Voir aussi : Mazout

Les premières tentatives de poêles et cuisinières à mazout (aussi nommé alors gaz-oil, fuel-oil, huile lourde), dans les années 1930-1935, ne furent pas un succès, car la technique de combustion n’était pas au point. Ce n’est qu’à partir de 1950-60 que ce type d’appareil se développa, avec la mise au point de carburateurs (Potez) ou de systèmes de gazéification (Oranier)

La grande nouveauté du siècle, chauffage à l’huile lourde dans l’usage domestique par les cuisinières « Bré » au gaz-oil (Mazout). Le combustible le plus puissant en calories joignant la propreté à l’économie. Approvisionnement de gasoil aussi facile que l’essence par livraison à domicile en petits fûts.  – Poêle Bré au mazout 1934 Odelin

La Cuisine au mazout est une cuisine pratique et économique.  – 1934 Saint Uze Jacques Molteni

Elle fonctionne sans bruit et sans odeur au fuel-oil domestique ou au gas-oil. La cuve de combustion est protégée contre la corrosion par un procédé spécial.  – 1951 ca Potez

Consomment indifféremment et parfaitement le fuel domestique, les vieilles huiles, le gasoil, le pétrole etc.  – 1953 Gohen Poulenc

Les appareils individuels utilisables comme moyens de chauffage économiques au mazout ( ) [sont]: Quantor, Semap-Potez, Airflam, Saint-Jean, Firela, Moto-Calor, etc Tous ces combustibles exigent des conduits d’évacuation pour les fumées ou les gaz brûlés.  – 1958 Rambert

alt-a-titre

Poêle Bré au mazout (1934 Odelin)