Visitez notre WebApp cliquer ici

Poêle calorifère

Le terme « poêle-calorifère » décrivant des appareils généralement situés dans la pièce qu’ils échauffent, fut introduit pour faire la différence avec les fourneaux calorifères ou calorifères de cave, appareils de plus grande taille, situés dans une pièce séparée et distribuant l’air chaud dans plusieurs pièces. Lorsque le système de calorifère de cave à air chaud disparut, au début du 20<ème> siècle en raison du développement du chauffage central à eau chaude, le poêle calorifère devint plus simplement le «calorifère ». Ils sont alimentés au charbon.

Aux expositions de 1867 et 1878 à Paris, les poêles et fourneaux calorifères furent présentés en nombre.

Nous désignons sous le nom de poêles-calorifères les appareils de chauffage placés dans les pièces mêmes à chauffer, et dans lesquels l’air circule avant de se mêler à l’air ambiant ou de le remplacer.  – 1867 Etudes sur l’exposition, gazette des architectes et du bâtiment

Poêles calorifères pour l’usage du coke, de l’anthracite et de la houille. A partir du N°2 les calorifères peuvent se faire pour l’usage du bois sur demande spéciale. Ces calorifères peuvent, avec disposition spéciale, chauffer plusieurs pièces contigües. Chaque prise de chaleur en sus augmente le prix du calorifère de 10frs.  – 1899 Delaroche

alt-a-titre

Poêles calorifères (1899 Delaroche)