Visitez notre WebApp cliquer ici

Poêle calorifère d’Hamelincourt

M. d’Hamelincourt établit des calorifères prenant place dans les pièces et disposés suivant les mêmes principes: tel est le poêle-calorifère à deux tuyaux, et celui à deux groupes de trois tuyaux; ceux-ci sont à section aplatie afin de faciliter l’absorption de la chaleur des gaz, et se réunissent les uns et les autres sur un conduit unique placé en arrière du foyer. Ce tuyau de départ, étant en arrière du foyer, en reçoit l’action calorifique, ce qui assure le tirage par l’élévation de la température des gaz presque au moment de leur sortie. Le foyer peut être mis, au début de la combustion, en communication directe avec les tuyaux de fumée; on obtient de cette manière une mise en feu plus rapide que si on faisait passer les gaz dans les tuyaux, alors que ces gaz ne sont encore émis qu’en petite quantité.  – 1867 Etudes sur l’exposition, Gazette des architectes et du bâtiment

alt-a-titre

Poêle calorifère d’Hamelincourt (1867 Etudes sur l’exposition, Gazette des architectes et du bâtiment)