Visitez notre WebApp cliquer ici

Poêle calorifère René Duvoir

Nous donnons le dessin d’un des poêles construits par M. René Duvoir, Il en a construit un grand nombre sur ce modèle pour les écoles La fig. 17 représente une coupe verticale FF foyer en fonte avec grille pour la combustion de la houille, et cendrier au-dessous. Les produits de la combustion s’élèvent dans le cylindre F pour redescendre dans le cylindre en tôle CC, qui l’enveloppe, et gagner ensuite la cheminée par un tuyau I, muni d’une clef R; c’est un couvercle en tôle qu’on peut facilement enlever pour le nettoyage de l’appareil.
La porte du foyer P glisse dans des coulisses et est fixée à un contre poids p, au moyen d’une chaîne qui passe sur une poulie i. Cette porte peut aussi fermer plus ou moins l’ouverture du cendrier, et produire une combustion plus ou moins active.
L’enveloppe extérieure du calorifère se compose: d’un socle en tôle, portant une moulure en cuivre; d’un cylindre en tôle, monté sur le socle; d’un marbre, qui recouvre l’appareil. Ce marbre peut être remplacé par un couvercle en tôle percé d’une ouverture circulaire au centre, qui correspond à un trou pratiqué dans le couvercle, et par lequel on peut charger l’appareil par le haut; il suffit pour cela d’ôter les couvercles qui bouchent ces ouvertures.
L’air extérieur arrive sous le cendrier, monte en s’échauffant contre les parois du foyer, le tambour de circulation de la fumée et l’enveloppe extérieure chauffée par rayonnement, et sort de l’appareil par la bouche de chaleur, qui règne sur toute la circonférence du calorifère.  – 1844 Pratique du chauffage par le thermosyphon, Audot

alt-a-titre

Poêle calorifère René Duvoir (1844 Pratique du chauffage par le thermosyphon, Audot)