Visitez notre WebApp cliquer ici

Poêle calorifère Musgrave

Les poêles du constructeur irlandais Musgrave eurent un grand succès commercial dans le dernier quart du 19<ème> siècle, et donnèrent naissance à ce qui fut appelé « le Poêle Irlandais »

L’appareil (fig. 260) exposé par MM. Musgrave frères, de Belfast (Irlande), présente aussi des parois armées de nervures qui sont inclinées, afin de forcer l’air à lécher une face de ces nervures au lieu de s’élever verticalement. Les 1 parois du foyer sont en terre cuite; la combustion des gaz est complétée par un renversement de la flamme assurant le mélange des produits combustibles avec l’air comburant admis à travers le charbon. Le tuyau de fumée recourbé» présente un intervalle par où peut passer 1 air à échauffer. Le chargement se fait à la partie supérieure. Un réservoir complète généralement le système. Les appareils exposés par MM. Musgrave frères comportaient presque tous des enveloppes à l’intérieur desquelles 1 air était admis par la partie inférieure, et s’échappait à la partie supérieure par des couvercles ajourés. Les modèles étaient d’une exécution soignée et assez bien entendus comme décoration. Les parois latérales de l’enveloppe étaient en faïence ou en tôle émaillées; le couvercle était généralement en cuivre, à dessins repoussés.  – 1867 Etudes sur l’exposition, Gazette des architectes et du bâtiment

Poêle de Musgrave.  – 1873 Joly

Le poêle Musgrave, de Belfast, à combustion lente, est également armé d'ailettes nombreuses; il a donné de bons résultats au concours de l'exposition de 1867 à Paris.
La maison Musgrave possède une grande variété de modèles simples et riches qui nous paraissent répondre aux emplois les plus variés et les plus somptueux; quelques-uns de ces modèles fort élégants sont richement émaillés et peuvent être introduits dans les appartements les plus luxueux.  – Etudes sur l’exposition de 1878

Calorifères irlandais à combustion lente brevetés de Musgrave et Cie de Belfast, Irlande.  – 1880 ca Musgrave

Les calorifères Musgrave ont acquis une réputation universelle.  – 1893 Musgrave

Ce poêle est de construction anglaise. Le foyer est en fonte, garni intérieurement de briques réfractaires pour l'empêcher de rougir, et extérieurement d'ailettes venues de fonte. La grille est horizontale et mobile pour permettre le décrassage.
Le foyer est suffisamment profond pour former magasin de combustible qui se charge par la porte. La fumée et les gaz chauds sortent par le sommet du foyer et se répandent dans le corps du poêle en descendant d’abord pour remonter ensuite vers la buse de sortie. Le corps du poêle est muni extérieurement d'ailettes pour permettre un meilleur refroidissement; L’air frais pénètre par en dessous, lèche le foyer et le corps du poêle, puis s’échappe par la partie haute L’enveloppe extérieure est constituée par un assemblage de carreaux céramiques donnant au poêle un aspect très agréable.  – 1905 Traité de fumisterie, Maubras

Poêles Musgrave.  – 1899 Delaroche

Poêles ordinaires Musgrave.  – 1906 Musgrave

Poêles perfectionnés Musgrave avec foyer en terre réfractaire et double enveloppe de circulation d'air.  – 1912 Champly

alt-a-titre

Poêle calorifère Musgrave
(1867 Etudes sur l’exposition, Gazette des architectes et du bâtiment)

alt-a-titre

Poêle calorifère Musgrave (Etudes sur l’exposition de 1878)