Visitez notre WebApp cliquer ici

Poêle Kessler

Voir aussi : Poêle Allemand

En 1619 parait l’édition française de « Espargne-bois, c’est-à-dire, nouvelle et parci-devant non commune ni mise en lumière, invention de certains et divers fourneaux artificiels. Pour l’usage desquels on pourra annuellement espargner une infinité de bois». (par Franz Kessler). C’est le premier ouvrage ou sont décrits des poêles Allemands

En 1619, paraît le premier ouvrage complet sur les poêles, publié par François Keslar. Son curieux travail indique, dès cette époque, tous les principes du chauffage usités en Allemagne et très peu perfectionnés depuis. La figure 105, tirée de l'ouvrage de Keslar, indique un poêle formé de plaques de fer rivées avec foyer par devant, prise d'air extérieur, registres, etc. Dans la figure 106 on voit, pour la première fois, paraître l'application aux poêles de la flamme renversée, principe que nous verrons perfectionner depuis par Franklin et ses nombreux imitateurs. Enfin, la figure 107 indique tous les agencements actuels des poêles usités en Allemagne, c'est-à-dire, l'allumage en dehors de la pièce, les tampons de nettoyage, les registres à la prise d'air extérieur et aux tuyaux de fumée, enfin la circulation de cette fumée, dans de nombreux circuits comme on le fait encore aujourd'hui. Rien n'a été changé au principe, la décoration seule des poêles s'est modifiée.  – 1873 Joly, traité du chauffage

alt-a-titre

Poêles de Franz Kessler en 1619 (1873 Joly, traité du chauffage)