Visitez notre WebApp cliquer ici

Poêle Hinstin

M. J. Hinstin, lauréat du concours de fumivorité de la ville de Paris pour son foyer fumivore appliqué aux générateurs de vapeur, a modifié son système de façon à pouvoir l’utiliser pour les poêles, et il est arrivé à un excellent résultat.
Le but du foyer est d’obtenir une combustion complète en brûlant séparément les gaz de la distillation et le coke résidu de cette distillation.
Pour obtenir la combustion complète des hydrocarbures distillés, le charbon frais est chargé dans l’avant-foyer, sur le charbon incandescent brûlant très activement, en couche mince, grâce à une simple inclinaison de la grille qui favorise le passage de l’air en avant. Une autre quantité d'air pénètre en quantité voulue par des ouvertures ménagées à cet effet, et enveloppe complètement le combustible dans l’avant-foyer. Une voûte, placée à la suite, oblige les hydrocarbures et l'air de se renverser ensemble, sous l’action du tirage, autour de cette voûte dite de renversement. Ce mouvement des gaz, opéré de haut en bas, a pour effet de les mélanger intimement. Le mélange, appelé par le tirage, passe au-dessus du charbon incandescent de l’arrière-foyer; il s'enflamme et brûle d’autant plus complètement que le mélange des hydrocarbures et de l'air est plus intime Ainsi se complète la combustion de tous les éléments combustibles renfermés dans le charbon.  – 1905 Traité de fumisterie, Maubras

alt-a-titre

Poêle Hinstin (1905 Traité de fumisterie, Maubras)