Visitez notre WebApp cliquer ici

Poêle Français

Voir aussi : Cheminée-poêle

Inventé par Montalembert lors de son retour de Suède, c’est une cheminée classique, dont le tuyau fait un long circuit dans le conduit (pour la partie qui est située dans la pièce à chauffer), qui est en maçonnerie ou en faïence et sert d’accumulateur de chaleur.

En 1763, le marquis de Montalembert, qui avait habité la Suède et la Russie comme ambassadeur de France, nous fit connaître les cheminées russes. Cette disposition, très-ingénieuse, donne, par le tuyau central au-dessus du foyer A, une issue directe à la fumée lors de l'allumage; puis par l'abaissement de la trappe B, et l'ouverture des trappes C, au moyen d'un cordon de tirage, elle force l'air brûlé à circuler de haut en bas et de bas en haut dans tout le coffre de la cheminée On a ainsi les avantages du feu apparent et une énorme surface de chauffe; La glace, isolée du coffre de 1 à 2 centimètres, repose sur la tablette de marbre. C'est là, du reste, la disposition adoptée en Suède actuellement, et il est à regretter qu'elle ne soit pas appliquée ici par nos architectes, puisqu'elle combine nos habitudes de décoration avec une énorme surface de transmission céramique, c'est-à-dire, la moins insalubre.  – 1873 Joly Art du chauffage

alt-a-titre

Poêle Français de Montalembert (1873 Joly Art du chauffag)e