Visitez notre WebApp cliquer ici

Plaque coup de feu

Aussi : Coup de feu

Partie de la plaque de la cuisinière ou du fourneau recevant la flamme du foyer, et permettant une cuisson très rapide à feu vif.

Ces fourneaux se font avec coup de feu à 3 jeux de rondelles.  – 1894 Chappée

La plaque de dessus en fonte porte, comme on le voit, une pièce de fonte mobile, de forme ovale, que l'on désigne sous les noms de plaque de raccord ou mieux de plaque de coup-de-feu. Généralement son épaisseur est plus forte que celle de la plaque de dessus, par la raison qu'elle est directement au contact de la flamme. Ce coup-de-feu s'étend au-dessus du four et porte deux séries de rondelles mobiles que tout le monde connaît et dont les grandeurs varient beaucoup.  – 1905 Traité de fumisterie, Maubras

Avec coup de feu plein à un seul trou.  – 1901 Reveilhac

Pour obtenir le «coup de feu», tourner l'interrupteur à la position 3, laisser chauffer la plaque pendant 8 à 10 minutes et alors seulement placer  – 1927 Etelec

Les plaques chauffantes dites plaques « coup de feu »  – 1929 BIP N°9

Très large dessus, avec coup de feu normal à grande rondelle au-dessus du foyer.  – 1938 Rosières

Coup de feu à 2 trous de cuisson.  – 1949 Sougland

Dessus poli fin avec grand coup de feu rectangulaire mobile comportant deux trous de cuisson.  – 1964 Coste Caumartin

Toujours prête au "Coup de feu " qui porte sa plaque chauffante au rouge en 10 minutes ce qui ne s'est jamais vu.  – 1957 Chauffage au charbon

alt-a-titre

Coup de feu en deux pièces, à un trou (1894 Chappée)