Visitez notre WebApp cliquer ici

Paelle

Aussi : Paielle , Payelle

Au moyen âge, cela semble être un réchaud ou un petit brasero alimenté au charbon de bois. Il est vraisemblablement en forme ressemblant aux bassinoires ou aux poêles à frire, avec un manche pour sa manutention, et reçoit des braises. Au 18<ème> et 18<ème> siècle, c’est un récipient en fer servant à faire chauffer de l’eau, synonyme de chaudière. La locution « Poêles à sel » sera conservée dans le vocabulaire des salines avec la signification de chaudière servant à faire évaporer l’eau jusqu’au début du 20<ème> siècle.

« une payelle d’erain [bronze] () servant à faire feu pour chauffer le chappellain () quand il dit messe (compte d’ouvrage de 1432, Archives de Tournai).
« Une payelle de keuvre [Cuivre] servant à faire feu en le halle et auditoire de messeigneurs et juréz, en temps d’hiver » (compte d’ouvrage de 1465, Archives de Tournai).
« pour servir à porter feu sur le buffet du comptoir de messeigneurs prevotz et jurez, une payelle de fer (1517 compte d’ouvrage, Archives de Tournai).
« Une payelle de keuvre [Cuivre] () servant à mectre carbons pour faire feu pour chauffer en halle » (1549 compte d’ouvrage, Archives de Tournai).
Exemples tirés du dictionnaire de l'ancien et moyen français, grammaire, langue et littérature et de tous ses dialectes du IXe au XVe siècle, par Frédéric Godefroy.  – 1881

Le roi en son conseil a ordonné et ordonne que les particuliers qui voudront faire construire et tenir des chaudières ou payelles, pour cuire, blanchir et raffiner le sel 12 Février 1671  – 1735 Recueil des anciens édits et ordonnances du roy concernant les domaines

Grande chaudière dont on se sert en Flandres pour le raffinage du sel. Elles sont plates, de 12 à 15 pieds en carré, et d’un pied de profondeur. Le sel gris qu’on y raffine y perd beaucoup de son acrimonie, mais rien du tout de son grain.  – 1751, l’Encyclopédie, tome 12, p. 210

Un petit fourneau surmonté d’une chaudière peu profonde, et de trois à quatre pieds de diamètre; on la nomme payelle.  – 1784 Rozier cours complet d’agriculture, Tome cinquième, p 549

Chaudrons à fondre la soude, poëles à sel.  – 1901 Meldrum