Visitez notre WebApp cliquer ici

Obscur (Chauffage, Radiateur, Plaque de cuisson)

Le chauffage fut longtemps produit par un feu de bois ou de charbon, dont la radiation était visible et ressentie. Ce besoin de l’utilisateur de voir et de ressentir la radiation fut un des grands obstacles au développement du chauffage par des poêles fermés, puis par des radiateurs électriques. Les constructeurs firent donc la distinction entre les appareils de chauffage lumineux ou obscur. Ce n’est qu’à partir des années 1970, et la généralisation du chauffage électrique par convecteurs que cette différence entre obscur et lumineux changea de nom et opposa convecteurs et radiants.

Le chauffage obscur au moyen des poêles en terre cuite, adoptés par les peuples du Nord, se recommande par la chaleur modérée et suave.  – 1858 Dobrotyn

Radiateurs à Résistance. Obscurs.  – 1913 RH Paris

Le premier et le plus employé est celui de nos radiateurs à feu visible dans lesquels un fil résistant est parcouru par le courant qui le porte au rouge. Ce fil est soutenu convenablement sur des pièces de terre réfractaire. Ces radiateurs produisent une chaleur instantanée Le deuxième système est appliqué dans nos radiateurs obscurs. Les éléments de ces appareils diffèrent des premiers en ce que le fil résistant reste à une température de chaleur invisible, de sorte qu'ils chauffent plus par convection (création de courants d'air chaud) que par radiation.  – 1926-27 Fil Rouge

Caloriferes obscurs.  – 1931 Toilectro

Réchaud obscur, plaque chauffante brunie, de 150 mm de diamètre.  – 1932 Compagnie Générale d’électricité

Appareil de chauffage électrique instantané, d'une conception absolument nouvelle, réunit les avantages du chauffage à feu visible à ceux du chauffage obscur.  – 1934 CID Chauffage électrique

La chaleur visible. L’expérience est faite : la femme ne conçoit pas et ne peut concevoir la chaleur autrement que lumineuse. Avec cette chaleur elle perçoit, sans même y penser, si sa cuisinière électrique est en fonctionnement ou au repos. Avec le foyer lumineux, elle modère ou accélère d’instinct l’intensité du chauffage dont elle sait très vite mesurer les effets au jugé. Préconiser le chauffage obscur, c’est vouloir persuader la ménagère qu’elle a intérêt à être aveugle et qu’un thermomètre remplacera parfaitement sa vue. Combien se laisseraient convaincre ?  – 1935 ca Calor

Elément de voûte lumineux de 1.500 watts et élément de sole obscur de 1.500 watts.  – 1949 ca Artur Martin

Radiateurs type direct obscur. Ces radiateurs (modèle luxe chromé) sont recommandés pour le chauffage de locaux d'habitation.  – 1946 Chauffe-eau, radiateurs, cuisinières. Chauffage et force

On a généralement l'habitude de classer les éléments chauffants en deux grandes familles, à savoir: les éléments lumineux, dits à feux visibles ou à feux vifs; les éléments obscurs; suivant que leur température de surface est suffisante ou non pour les porter au rouge. Les premiers chauffent principalement par rayonnement, les seconds fonctionnent à basse température et chauffent généralement par conduction ou par convection.  – 1950 Frérot technique du chauffage électrique

L’appareil Radiaver est un radiateur obscur qui fonctionne sur le courant de 110 volts.  – 1937 Saint Gobin

Obscurs ou lumineux, soufflants ou non, paraboliques ou de cheminée, ils [les radiateurs électriques] ne peuvent être envisagés que pour un chauffage d'appoint.  – 1958 Rambert chauffage

Convecteurs muraux. Spécialement étudiés pour le chauffage électrique intégré, ces appareils du type obscur, à convection naturelle, allient esthétique, qualité et sécurité.  – 1970 ca Calor

alt-a-titre

Radiateur obscur (1913 RH)

alt-a-titre

Radiateur obscur Radiaver (1934 Saint Gobain)

alt-a-titre

Convecteurs muraux obscurs (1970 ca Calor)