Visitez notre WebApp cliquer ici

Naphte

Voir aussi : Pétrole

Aussi : Naphta , Moto Naphta

Au tout début du 19<ème> siècle, les pétroles étaient encore connus sous le nom générique des bitumes. Ils étaient classés, selon leur degré croissant de viscosité, en Naphte ou pétrole blanc, pétrole, pissaphalte, et asphalte aussi nommé bitume de Judée. Au milieu du 19<ème> siècle, lorsque commença l’exploitation de puits, le naphte fut le pétrole brut, tel qu’il était puisé dans le Caucase et l’Azerbaïdjan. Lorsque l’industrie de la distillation des hydrocarbures se développa, furent alors décrits sous ce nom des produits aux caractéristiques différentes variables selon le minéral d’origine (Schiste, pétrole, houille), le mode et la température de distillation. Le Naphte, liquide composé des hydrocarbrures à faible température de distillation sera ensuite divisé en plusieurs produits tels qu’essence, benzine, pétrole lampant etc

En faisant évaporer le goudron minéral au moyen d'une chaleur douce et le mêlant à un vingtième de sa quantité de suif, il devient presque aussi bon que celui de Stockholm. La distillation donne un esprit que l'on appelle naphte, et qui est employé en Angleterre pour alimenter des lampes d'une nouvelle construction. La lumière en est très brillante; mais sans le plus grand soin elle donne beaucoup de fumée, et il est impossible de l'employer dans les lampes ordinaires; car il faut une mèche plate et un grand courant d'air.  – 1837 traité sur le gaz, Merle

Bitume fluide ou naphte; bitume liquide blanchâtre Jaune pâle, très fluide, surnage l'eau; pesanteur spécifique, 0.708 à 0.732, transparent, réfracte puissamment la lumière Cette variété s'enflamme vivement à l'approche d'un corps en ignition; cet effet a même lieu à une certaine distance du point de contact. Elle brûle avec une flamme bleuâtre et ne laisse pas sensiblement de résidu.  – 1839 Pelouze éclairage au gaz

Soumis à l’action d’une élévation progressive de la température, les pétroles bruts dégagent d’abord des gaz combustibles non condensables, que l’on conduit sous les chaudières, puis on condense des parties légères appelées d’abord éther de pétrole, puis benzine brute ou naphte; viennent ensuite les pétroles lampants, les huiles intermédiaires, les huiles de graissage ou huiles à paraffine.  – 1912 Damour Carnot Rengade, Energie calorifique

Moto Naphta ou Essence spéciale. Entre 75 et 150° passe l’essence spéciale (Moto-Naphta). C’est un liquide incolore dont la densité va de 700 à 725. Son odeur est souvent douce; quand elle contient des produits sulfurés son odeur devient plus vive.
C’est le combustible par excellence pour les moteurs d’automobiles et les moteurs fixes.  – 1922 Le Pétrole, Deutsch de la Meurthe

alt-a-titre

Extraction du Naphte en Russie (1912 Deutsch de la Meurthe)

alt-a-titre

1912 ca Moto Naphta (Deutsch de la Meurthe)