Visitez notre WebApp cliquer ici

Mèche d’amiante

Voir aussi : Bûche à gaz , Catalyse

Aussi : Cordon d’amiante , Plafond d’amiante , Boule d’amiante , Bouquet d’amiante , Porcelaine d’amiante

Comme le mica, l’amiante, elle aussi incombustible, fut un composant incontournable des appareils de chauffage. Alors que le mica se présentait en plaque, l’amiante, fibreuse, pouvait se tisser. L’amiante fut donc utilisée en fils, en mèches, en cordons et tissus et en plaques similaires à du feutre. L’amiante servit à isoler des câbles électriques, comme trame pour des tissus chauffants, comme bourrelets de portes de fours, poêles et cuisinières, mais surtout comme intensificateur de rayonnement dans les radiateurs, foyers, fours et rôtissoires. La fibre d’amiante, en mèches, en bouquet et en boule, pure ou mélangée avec de la terre réfractaire, possède la propriété de devenir incandescente et donc de produire un fort rayonnement lorsqu’elle est chauffée par une flamme. Elle fut d’abord utilisée dans les buches à gaz vers 1840, puis accompagna tous les appareils de chauffage au cours des 150 années qui suivirent. Les réchauds catalytiques utilisèrent des plaque en amiante dopées avec du platine.

Les inventeurs des appareils de chauffage se sont étudiés à varier les formes de ces appareils, à y appliquer des appendices qui divisent la flamme à l’infini, lui donnent l’apparence des feux ordinaires, et surtout une blancheur inusitée, grâce au secours des mèches d’amiante le foyer se compose d’une série de tubes imitant les bûches ordinaires, creusés et percés d’une série de trous que l’on peut garnir d’amiante. Le gaz est introduit dans ces tubes par un conduit spécial muni de son robinet, et l’inflammation du gaz amène l’amiante à un état d'incandescence qui simule admirablement la flamme ordinaire du bois.  – 1857 Marini

L'emploi du gaz pour le chauffage proprement dit ne date guère que de 1835. Les appareils destinés à l'utiliser pour les appartements consistèrent d'abord en bûches de fonte imitant le bois ou en foyer d'amiante.  – 1873 Joly traité du chauffage

Pour augmenter la surface du rayonnement, on construit des foyers à boules. Le brûleur est alors constitué par un certain nombre de rampes parallèles, la flamme produite porte à l'incandescence, des boules en terre réfractaire, mélangée d'amiante; ces boules augmentent la surface de rayonnement et donnent l'illusion d'un foyer alimenté par du coke;  – 1898 Aucamus

Cheminée à gaz à Boules d'Amiante. dite « La Migonnne »  – 1899 Delaroche poêles et calorifères

Nous recommandons tout particulièrement notre modèle de rôtissoire "l'Indispensable", réalisant sur tous les autres existant une économie de 50%. Cet appareil est muni d'un plafond d'amiante, lequel est alimenté par 2 tubes brûleurs qui viennent aboutir à une chambre de récupération où se fait le mélange de l'air et du gaz, placée derrière l'appareil.  – 1899 Guenot et Chalot

Petite cuisinière à gaz à 3 feux, avec grande rôtissoire à plafond d’amiante. Radiateur "Phare" avec amiante.  – 1910 Au Chatelet Allez frères

Cheminée à gaz avec boules d'amiante incandescentes.  – 1910 au Chatelet allez frères saison d’hiver

Foyer à boules d’amiante avec tuyau de dégagement et fond en terre réfractaire. Ces foyers donnent l'illusion d'un feu de cheminée.  – 1910 Choubersky

Le succès appelle la contrefaçon et la critique intéressée. Tel a été le sort de mes réchauds plafond amiante. Un concurrent peu scrupuleux a copié servilement mes appareils. Il a été déféré aux tribunaux qui ont proclamé la validité de mes brevets par jugement du 26 mai 1908 et arrêt du 4 mars 1909, et le contrefacteur était condamné à des dommages-intérêts.  – 1910 ca Chalot cuisine et chauffage par le gaz

Pour le chauffage au gaz surtout, il existe des modèles très variés, depuis les plus simples jusqu'aux plus luxueux: il y a des foyers à réflecteur en cuivre, ou garnis de boules d'amiante, système fort en usage.1913 Livre de la femme de ménage)

Cette grillade se caractérise par le rendement des contre-plafonds et par le rayonnement intensif de nos plafonds à ailettes fonte et bouquets d'amiante, portés à l'incandescence par nos tubes brûleurs à flamme bleue.  – 1924 Cap Robur

Plafond d'amiante démontable. Brûleur de four réversible,  – 1925 Paris Négoce

Radiateur à gaz à bouquets d'amiante.  – 1925 Larousse

Le principe de fonctionnement des appareils réside dans la combinaison des hydrocarbures de l’essence de pétrole avec l’oxygène de l’air en présence de platine Le réchauffeur « Therm’X » est constitué de la façon suivante : un tapis en laine d’amiante est recouvert d’un dépôt de platine à l’état de division extrême, par certains procédés spéciaux.  – 1926 Les appareils ménagers, Recherches et invention

Radiateur de présentation plus simple. Le gaz porte à l’incandescence des éléments en porcelaine d'amiante donnant une forte température. Ne peut être utilisé qu’avec dégagement dans une cheminée.  – 1939 Chalot

alt-a-titre

Foyer à gaz à mèches d’amiante (1857 Marini)

alt-a-titre

Cheminée à gaz à boules d’amiante (1899 Delaroche)

alt-a-titre

Plafond de rôtissoire à mèches d’amiante (1899 Guenot et Chalot)

alt-a-titre

Foyer à boules d’amiante et fond réfractaire (1910 Choubersky)

alt-a-titre

Radiateur "Phare" avec mèches d’amiante (1910 Au Chatelet Allez frères)

alt-a-titre

Réchaud à essence à catalyse Therm’X (1926 Appareils ménagers, inventions nouvelles)

alt-a-titre

Radiateur avec des éléments en porcelaine d'amiante (1939 Chalot)