Visitez notre WebApp cliquer ici

Meta

Voir aussi : Alcool solidifié

Le Méta, nom déposé en 1924 par la Société Commerciale D'applications Chimiques est un combustible solide aussi nommé métaldéhyde. C’est un solide blanc, polymère de l'aldéhyde acétique, insoluble dans l'eau, non-explosible, s'enflammant facilement et produisant une combustion lente. Il fut mis dans le commerce sous forme de tablettes et de pastilles. Il est employé dans les réchauds et autres petits appareils de chauffage portatifs. Bien que le métaldéhyde ait déjà été connu auparavant dans des applications de laboratoire, sous forme d’une poudre blanche volumineuse, son invention sous forme de tablettes comprimés sous haute pression, permettant son utilisation dans des appareils de chauffage et de cuisson est due, en 1920, à deux résidents suisses, l’italien Nobile Carlo Tumasi et l’allemand Heinrich Danneel (Brevet US 1407101 A)

Appareils « Méta » actuellement en vente:
Gobelet Méta.
Réchaud Méta pliant (4 pieds) nickelé.
Bougie Méta, à flamme réglable, pour usages médicaux et autres.
Chauffe-fer à friser Méta, à flamme réglable, avec refroidissement d’eau et support pour récipients, nickelé.
Le Brûleur Méta (avec trépied), pour touristes.  – 1935 ca Méta

Le Meta est un combustible solide que l’on trouve dans le commerce sous forme de tablettes. Produit chimiquement pur, il est tiré du carbure de calcium, ou plus exactement du gaz acétylène. Sa formule chimique est (CH3COH)x. Il n’a rien de commun avec l’alcool solidifié et le designer sous ce nom est une erreur grossière. Le Méta présente des avantages inappréciables et qui lui sont propres: il est inexplosible, ne fond pas, même en brûlant, et de plus, inaltérable à l’humidité, c’est le combustible de sécurité par excellence.  – 1958, Societé commerciale d'applications chimiques

alt-a-titre

Chauffe fer à friser Méta (1935 ca Méta)

alt-a-titre

Meta (1958, Societé commerciale d'applications chimiques)