Visitez notre WebApp cliquer ici

Lave-vaisselle

Aussi : Machine à laver la vaisselle , Laveuse de vaisselle

L'appareil à laver la vaisselle ROBUR a été étudié spécialement pour les Restaurants, Hôtels Pensionnats et Etablissements de moyenne importance. C'est l'appareil le plus simple, formant un ensemble complet sans installation mécanique ni moteur, produisant lui-même économiquement l'eau nécessaire à son fonctionnement. Il permet de laver non seulement les assiettes mais les ustensiles de cuisine dans les meilleures conditions d'hygiène et de rapidité.
Dans l’un des bacs, la vaisselle est lavée dans les conditions habituelles et les ustensiles placés dans le panier sont plongés dans le second bac à rincer et stériliser. Quelques secondes suffisent pour cette opération, puis le panier est posé sur l'égouttoir glissant, les ustensiles sèchent instantanément par évaporation, aucun essuyage n'est nécessaire d'où économie de temps et de linge.
L'appareil est composé de 2 bacs dont un à laver et l'autre à rincer et aseptiser, il est chauffé soit au charbon, soit au gaz, le couronnement de l'appareil en bois de hêtre évite les chocs violents. Il se place dans toute pièce et ne nécessite qu'un simple raccordement à une cheminée pour l'appareil à charbon.
La température obtenue dans le bac à laver est de 50° et 100° dans le bac à rincer, en 40 minutes au charbon et 50 minutes au gaz, avec une dépense de 5 kg de charbon à l'heure pour la mise en marche et 3 kg de charbon à l'heure pour l'entretien du chauffage, 2m.3 à l'heure pour la mise en marche au gaz et 1 m.3 pour l'entretien du chauffage. L'appareil à laver la vaisselle Robur est livré avec un panier à assiettes et un panier grillagé à main pour tous ustensiles et 3 bondes de vidange en cuivre à chainette en attente. La canalisation de vidange est prévue en attente près du sol. – 1910 Robur

La machine à laver la vaisselle résoud le problème d'une façon très simple et très pratique. De réalisation différente, selon les constructeurs, la machine se présente généralement sous forme d'un réservoir cylindrique ou parallélipipédique à l'intérieur duquel est rangée la vaisselle dans des casiers métalliques. Sur la vaisselle ainsi disposée, on projette de l'eau chaude soit à l'aide d'une moto-pompe actionnée par un moteur électrique, soit à l'aide de palettes plongeant dans l'eau et tournant rapidement autour d'un axe mû également par un moteur électrique. Pour le rinçage, on évacue l'eau sale par un robinet fixé au fond du réservoir et on le remplit par une eau propre très chaude. On retire alors les paniers remplis de vaisselle et celle-ci se sèche au contact de l'air  – 1931 SAPE

La laveuse de vaisselle Calor modèle AA3. Le lavage de la vaisselle à la main est l’un des travaux qui répugnent le plus à la femme condamnée cependant à subir chaque jour cette offense à sa délicatesse. Ce travail se trouve supprimé par la Laveuse de Vaisselle "CALOR” qui lave et rince électriquement, à la perfection, les assiettes, plats, casseroles, tasses, soucoupes, couteaux, ainsi que la verrerie.
Les pièces à laver se disposent dans la cuve porcelainée sur des paniers superposés en 3 étages. En moins de 10 minutes, le lavage et le rinçage s’effectuent à l’intérieur de la machine par projection d’eau chaude, en chasse continue, sur toutes les surfaces de la vaisselle. Les eaux de lavage et de rinçage sont évacuées automatiquement sur l’évier. La machine travaille avec 5 litres d’eau environ.  – 1934 Calor

alt-a-titre

Appareil à laver la vaisselle (1910 Robur)

alt-a-titre

machine à laver la vaisselle (1931 SAPE)

alt-a-titre

Laveuse de vaisselle (1934 Calor)