Visitez notre WebApp cliquer ici

Grisou

Voir aussi : Gaz hydrogène carboné

Si le grisou fut le cauchemar des mineurs, il exista quelques rares fois où il fut recueilli et utilisé directement pour le chauffage, la cuisson ou l’éclairage. C’est ainsi qu’en Chine, il fut utilisé dès le 1er millénaire pour chauffer des chaudrons de saumure. En 1765 Carlisle Speeding, propriétaire du puits de Saltom Pit (Angleterre), et ayant amené le grisou à l’extérieur par une conduite pour éclairer la tête de puits, proposa d’éclairer gratuitement la ville de Whitehaven, Cette proposition fut refusée par l’assemblée communale. Dans la région de Mons, ou certaines mines étaient particulièrement riches en grisou, des soufflards (fentes dans les sédiments, laissant échapper du gaz) furent canalisés et le gaz utilisé pour la cuisson des aliments

-.C'est ainsi que sur les hauteurs de Wasmes [Mons, Belgique], on peut voir, encore maintenant [en 1942], plusieurs dégagements dans les prairies et les jardins. Le sentier qui passe à cet endroit s'appelle même « Sentier du Grisou ». La maison portant le n° 10 et habitée par M. Dufour et sa famille, se trouve en plein dégagement et Mme Dufour ne manque pas de se servir du grisou pour faire son ménage. Dans l'arrière-cuisine, un tuyau a été adapté sur un réservoir en tôle, placé dans le sol, à l'endroit du dégagement du gaz. Le tuyau aboutit dans le poêle-cuisinière, juste à l’endroit où l'on place habituellement la grille.

Quand le grisou ne flambe pas, il s'échappe naturellement par la cheminée. Si on veut l’allumer, on lève le couvercle de la cuisinière et on y jette une allumette enflammée. Le gaz prend feu aussitôt. Pour l'éteindre, on étouffe la flamme en obturant le trou d'arrivée du grisou au moyen d'un morceau d'amiante placé au bout d’une tige de fer. Dans le jardin se trouvent deux autres foyers, alimentés également au grisou. Non seulement cette flamme sert au chauffage, mais, grâce à elle, les habitants de cette maison peuvent prédire le temps. La flamme s'allonge quand le temps est à la pluie; elle se rapetisse dans le cas contraire. Le gaz a parfois disparu complètement pendant deux jours, en période de forte sécheresse. M. Virgile Dehon, qui habite un peu plus loin, dans la rue à Paniers, a possédé aussi chez lui un foyer à grisou, il est aujourd'hui démonté

La première utilisation du grisou à cet endroit remonte à Juillet 1819. M. Thauvoye fils, se promenant dans la prairie de son père eut son attention attirée vers un endroit ou se dégageait une odeur particulière. C’était du grisou il creusa un trou avec une grande bèche un corps enflammé ayant été jeté dans le trou, le gaz s’alluma et une flamme pâle flamba sans arrêt Ils étouffèrent la flamme () construisirent une sorte de réservoir en maçonnerie, ils adaptèrent sur le dessus un canon de fusil Un trépied fut ensuite dressé, et chaque jour on y plaçait le grand chaudron dans lequel on faisait cuire le manger des vaches. (Extraits de « Le Grisou » Par Laurent Emmanuel, sd (vers 1950)

alt-a-titre

La maison du grisou à Wasmes. Le grisou arrive dans cette cuisinière située à l’arrière cuisine
(Extraits de « Le Grisou » Par Laurent Emmanuel, sd (vers 1950)