Visitez notre WebApp cliquer ici

Grille-Marrons

Voir aussi : Fourneau à Marrons , Rôtisseur à Marrons

Le marron, qui est une sorte de châtaigne de qualité supérieure, exprime toute sa saveur en étant rôti. La châtaigne courante fut longtemps en France une ressource alimentaire importante qui, bouillie, servait aussi bien à l’alimentation domestique qu’à la nourriture des porcs. Des ustensiles et appareils de cuisson spécifiques furent développés pour griller les marrons.

La plus belle variété de châtaignes, connue sous le nom de marrons, est produite surtout par des châtaigniers qui ont été greffés, elle constitue un mets presque de luxe, qui se mange ordinairement rôti dans une poêle percée de trous et que l’on sert sur les meilleures tables.  – 1864 Dictionnaire général des sciences théoriques et appliquées

Grille-marrons en tôle, de 22 centimètres en carré et 4 d’épaisseur, avec un couvercle à charnière. On met les marrons dedans, on le pose debout devant le feu de la cheminée, on le retourne et secoue de temps en temps, pour faire cuire également les marrons. Les marrons cuisent bien dans un brûloir à café.  – 1894 La cuisinière de la campagne et de la ville, Audot

Le Rôtisseur pour les marrons est exécuté en tôle et tiges de fer. Dans la cage A on place les marrons; on l’introduit dans le tambour de tôle B; on abaisse le crochet G pour le retenir; on accroche le manche à la crémaillère, sinon l’on pose le rôtisseur sur le feu.  – 1894 La Cuisinière de la campagne et de la ville, Audot

La suspensoire peut servir de poêle à frire les marrons.  – 1823 Caléfacteur Lemare

Grille marron, fourneau à marrons.  – 1908 Allez fères

Fourneau à marrons tôle forte, sur pieds mobiles.  – 1910 au Chatelet Allez frères

Poêle à marrons, au gaz d'essence.  – 1920 Liotard

alt-a-titre

Poêle à marron avec couvercle (1894 La cuisinière de la campagne et de la ville, Audot)

alt-a-titre

Grille-Marrons (1894 La cuisinière de la campagne et de la ville, Audot)