Visitez notre WebApp cliquer ici

Gaz oxy-hydrogène

Aussi : Gaz produit par l’électrolyse de l’eau

Les premiers essais d’électrolyse de l’eau eurent lieu en 1800, immédiatement après l’invention de la pile électrique par Allessandro Volta. Cette électrolyse décompose l’eau en hydrogène et en oxygène, ce qui en fait un gaz potentiellement utilisable pour le chauffage. Compte tenu de l’énergie nécessaire, ce mélange gazeux n’eut pas de suite dans le chauffage domestique, et son usage resta limité au chalumeau oxy-hydrogène en raison de la très haute température de la flamme produite.

L'oxygène et l'hydrogène, qui sont ainsi mis en liberté. Le premier de ces gaz, rendu d'autant plus énergique, qu'il se trouve à l'état naissant  – 1893 Calorifère à foyer gazogène, Piron

Chalumeau (Lampe de Drumond) fontionnant à l’oxygène avec de l’hydrogène Chalumeaux de MM Sainte Claire Deville et Debray pour obtention des températures élevées, fusion du platine.  – 1905 Poulenc

Il faudrait trouver un procédé facile et surtout peu coûteux susceptible de transformer pratiquement et en grande quantité l’eau, ce liquide si anticombustible, en ses deux éléments essentiellement combustibles, l'oxygène et l’hydrogène. Il faudrait arriver à décomposer l’eau à peu de frais et le jour où en en remplissant un appareil approprié, sorte de poêle à gaz, on en fera jaillir la flamme en allumant les gaz provenant de la décomposition du liquide, ce jour-là le combustible de l’avenir aura fait son apparition et la houille, qui nous coûte si cher, aura vécu !  – 1921 Chauffage au moyen de l’eau Coiffier

alt-a-titre

Chalumeau (Lampe de Drumond) fontionnant à l’oxygène avec de l’hydrogène (1905 Poulenc)