Visitez notre WebApp cliquer ici

Gaz Riché

Voir aussi : Gaz de bois

Le gaz Riché (à ne pas confondre avec le gaz « riche »), du nom de l’inventeur, qui en déposa le brevet en 1895, (Henri Riché, 28 Rue St. Lazare, Paris). C’est un gaz provenant de la transformation du bois, ou d’un quelconque combustible végétal, en charbon de bois, suivi de la combustion à haute température de ce charbon de bois dans une cornue spéciale où cette double combustion provoque la réduction des hydrocarbures lourds en gaz combustibles, et augmente son pouvoir calorifique.

Nous avons vu à propos de la fabrication du charbon de bois que le rendement en charbon est d’autant plus faible et le rendement en gaz plus considérable que la distillation a été effectuée à une température plus élevée, ces variations s’expliquant par la décomposition à haute température des produits volatils condensables par le charbon. L’originalité du procédé de M. Riché réside précisément dans l’utilisation de ces phénomènes à la préparation d’un gaz riche ne contenant aucun produit condensable et ne nécessitant par suite aucune épuration physique ou chimique Le pouvoir calorifique par mètre cube est de 3 000 calories. Il en résulte qu’un mètre cube de gaz Riché produit le même effet calorifique que 600 litres de gaz de houille en moyenne.  – 1912 Damour Carnot Rengade, énergie calorifique

alt-a-titre

Coupe d’une cornue Riché (1912 Damour Carnot Rengade, énergie calorifique)