Visitez notre WebApp cliquer ici

Fumiste

Voir : Caminologie

Aussi : Caminologue , Poêlier Fumiste

Le fumiste est comme l’indique l’encyclopédie de Diderot et d’Alembert en 1757, (volume 7): celui qui empêche ou qui prétend empêcher les cheminées de fumer. Durant le 17<ème> et 18<ème> siècle de nombreux savants se penchèrent sur les moyens de concevoir des cheminées qui ne fument pas dans la pièce ou sur les moyens à mettre en œuvre pour que les cheminées existantes ne fument plus. Il faudra attendre le milieu du 19eme pour que des règles fonctionnelles soient définies. De ce fait le mot fumiste fut rapidement associé à celui de plaisantin, car les ouvriers et artisans mettaient en œuvre des règles empiriques, qui dans la plupart des cas, ne résolvaient pas le problème. Leur origine était souvent Savoyarde ou Piémontaise. Lors du développement des poêles ils furent « Poêlier-fournalistes » au 18<ème> siècle puis devinrent « Poêliers fumistes » au 19éme.

C’est ce qui a fait échouer toutes les inventions proposées dans les Caminologies et elles échoueront toujours.  – 1760 Genette

Fumiste: le nom ne se trouve pour la première fois que dans la 4e. édition du Dictionnaire de l'Académie, en 1762  – 1807 Guyton de Morveau

Le Petit Fumiste, contenant L'exposé des moyens les plus efficaces employés jusqu'ici contre la fumée, la description d'un mécanisme nouveau,  – 1824 Apollon Person de Teyssedre

Manuel économique, élémentaire et résumé du Poêlier-Fumiste.  – 1840. Cl. Evrard

Ce n'est pourtant qu'au xve siècle que l'on peut constater leur existence [celle des cheminées] en Italie. Ce dernier fait prouve quelle confiance il faut accorder à l'ancienne opinion, qui voulait que la cheminée eût été inventée par les Piémontais, et que l'année 1327 fût la date précise de cette découverte. Laissons les Piémontais exploiter l'art du fumiste, sans vouloir leur attribuer l'invention même de cet art. Piémontais exploiter l'art du fumiste, sans vouloir leur attribuer l'invention même de cet art.  – 1869 Figuier art du chauffage

Manuel du Poêlier-Fumiste, traitant de la construction des Cheminées de tous systèmes, en maçonnerie et en fonte.  – 1884 Roret

Quand le petit ramoneur venu à Paris en sabots, eut suffisamment travaillé comme apprenti ouvrier et métreur, ses qualités, son dévouement, sa probité, son intelligence l’ayant mis au premier rang des véritables fumistes.  – 1924 Herody

alt-a-titre

Vue de l’entreprise de fumisterie Herody, ancien hôtel de Turenne (1924 Herody)