Visitez notre WebApp cliquer ici

Fourneau de charcutier

Voir aussi : Fumoir

Aussi : Fourneau de ferme

Les fourneaux de charcutier, aussi nommés fourneaux de ferme, comportent un grand four, et sont prévus pour recevoir deux ou trois grandes marmites. Ils sont souvent associés à un fumoir suspendu au-dessus du plan de cuisson

Fabrique spéciale de fourneaux économiques pour charcutiers.  – 1882 Gasnier

Fourneaux à 2 marmites, pour charcutiers, Fermiers.  – 1894 Chappée

Fourneau spécial pour fermiers, hospices, pensionnats et charcutiers. Partout où on a besoin de cuire des soupes, faire bouillir dans l’eau certains aliments, ces fourneaux trouvent leur usage Il se compose d’un foyer mixte à bois ou à charbon, d’un cendrier, d’un four à rôtir, d'une étuve chauffe assiettes, de deux réchauds à charbon de bois, d’un réservoir en fonte émaillée et de deux marmites d’inégale capacité. Ces marmites se font en fonte ou en cuivre avec panaches et couvercles en tôle émaillée ou en cuivre. Les panaches sont munis de poignées pour pouvoir enlever les marmites. Les flammes et les gaz chauds sont canalisés de telle façon qu’ils lèchent entièrement les fonds et les pourtours des marmites avant de s’échapper par la mitre de fumée.  – 1905 Traité de fumisterie, Maubras

Fourneau spécial pour charcutiers.  – 1901 ca Reveilhac

Fourneaux pour charcutiers et fermiers à un four et une marmite, à deux fours et deux marmites.  – 1927-1930 Piot fourneaux de cuisine

Fourneaux pour charcutiers, fermiers, etc., grand four, chaudière et grande marmite.  – 1928 Monthermé

Fourneaux pour fermiers et charcutiers.  – 1938 Cap-Robur cuisinières

alt-a-titre

Fourneau de charcutier ou de ferme (1905 Traité de fumisterie, Maubras)