Visitez notre WebApp cliquer ici

Four à rôtir

Voir aussi : Rôtissoir (n.m.) , Four muré , Contracteur , Réchaud-Four

Au milieu du 19<ème> siècle, les fours fermés nommés fours à rôtir ou rôtissoirs, qui étaient jusqu’alors des organes indépendants en tôle soit à poser sur les fourneaux, soit à placer sur des chenets de cheminée, sont incorporés dans les fourneaux de cuisine. Ils se distinguent des étuves par leur température plus élevée. Ils remplacent ou viennent en complément des « portes à Rôtir » (voir ce mot)

Les fours à rôtir sont toujours des caisses en fonte ou en tôle, ouvertes seulement sur une des faces latérales où elles sont garnies d’une porte, et autour desquelles on fait passer un courant d’air chaud. Ces fours peuvent facilement être placés au-dessous des marmites à ragoûts; et comme toutes les autres pièces du fourneau, ils doivent avoir des prises d’air chaud distinctes. Il est très important de laisser au fond des fours et à la partie supérieure, de petits orifices s’ouvrant dans les carneaux, et une petite ouverture dans la porte pouvant se fermer à volonté, afin de faire dégager dans les carneaux les vapeurs qui se produisent pendant la cuisson des viandes.  – 1848 Péclet, Traité de la Chaleur

Par son économie, il répond à tous les besoins d'une famille: foyer de cheminée en hiver pour se bien chauffer, avec four à rôtir et à pâtisserie.  – 1879 Guyot Mousseron

Fourneaux à deux fours, deux marmites et grillade (pour charcutiers, fermiers, hospices, etc) se composant de: 2 fours à rôtir, 2 marmites en fonte polie avec panaches et couvercles en fer battu étamé, 1 grillade, 1 poissonnière avec cendrier dessous, 1 chauffe-assiettes, 1 chaudière avec robinet, 1 cendrier, 1 main-courante et 1 foyer à bois (porte sur la façade) avec séparation pour charbon de terre.  – 1894 Chappée

Four à rôtir. Four destiné à la cuisson des viandes dans l'armée. Il peut recevoir 100 kilos de viande. Il a été classé premier au Concours spécial du Ministère de la Guerre 1895. 231 fours sont en service dans 167 régiments.  – 1900 Chappée

Le four à rôtir est pourvu d'une étagère mobile, absolument semblable à celle des fourneaux de notre catalogue  – 1904 Briffaut

Il en existe d’autres qui diffèrent par le nombre des foyers, par l’adjonction d’un four clos, chauffé au-dessous, et surtout par le type des brûleurs.  – 1918 La Nature, gaz et chauffage

Four à rôtir et à pâtisserie à triple récupération.  – 1935 ca Homann

Four à rôtir et à cuire à plafond rayonnant.  – 1955 ca Danto-Rogeat

Four à rôtir.  – 1960 Acer cuisinière à gaz

alt-a-titre

Fourneau avec 2 fours à rôtir (1894 Chappée)

alt-a-titre

Four à rôtir (1918 La Nature, gaz et chauffage)