Visitez notre WebApp cliquer ici

Four de manutention

Voir aussi : Four de boulangerie fixe (militaire) , Four aérotherme

La manutention militaire est l’endroit d’une garnison ou se fabrique le pain. C’est une construction fixe, contrairement aux fours de campagne.

Dans un four de manutention militaire l'âtre est élevé au-dessus du sol de 69 cms.  – 1804 Siauvé

A la manutention des vivres de Milan, l'âtre des fours est de niveau avec le sol, et l'on arrive auprès du banc par une rampe creusée dans la terre. Cette disposition ingénieuse sert merveilleusement le boulanger qui a une grande quantité de pains à enfourner et défourner dans un court intervalle.  – 1804 Siauvé

Depuis 1878, les manutentions militaires ont abandonné donné les vieux fours Lespinasse à chauffage direct au bois sur la sole à cause de leur consommation de combustible. Après l’exposition, l’attention s’est portée sur les fours aérothermes qui permettent l’emploi du charbon et sont économiques. Une expérience de plusieurs années a démontré que ces fours à chaleur continue pouvaient convenir pour le Biscuit. La difficulté de leur réglage et l’irrégularité de leurs produits les ont fait délaisser pour la cuisson du pain, qui exige au contraire des fours à chaleur progressivement décroissante, et plus chauds à la bouche qu’au fond, afin de compenser la perte de chaleur causée par l’enfournement. Le modèle actuel est le four Lamoureux, à chauffage direct et intermittent, et en même temps à chauffage mixte, c’est-à-dire pouvant être chauffé au bois directement sur la sole, ou au charbon par un foyer latéral extérieur. Ce foyer communique avec l’intérieur du four par un conduit débouchant vers la bouche et dans l’axe du four par une ouverture rectangulaire pratiquée dans la sole
MM. Biabaud père et fils ont exposé un four du même genre, qui a donné d’excellents résultats pendant toute la durée de l’Exposition, et qui semble être un perfectionnement du four Lamoureux  – 1890 Rapport de la commission chargée de rechercher et d’étudier a l’exposition universelle de 1889 les objets, produits, appareils et procédés pouvant intéresser l’armée

alt-a-titre

Four Biabaud. (1890 Rapport de la commission chargée de rechercher et d’étudier a l’exposition universelle de 1889 les objets, produits, appareils et procédés pouvant intéresser l’armée)