Visitez notre WebApp cliquer ici

Etuve humide

Le premier exemple de ce qui sera appelé plus tard Sauna apparait dans les œuvres d’Ambroise Paré en 1564.

«cuve à double fond entre lesquels une vapeur conduite de vapeur par tuyau de fer blanc qui sort d’une marmite, de certaine décoction pour provoquer la sueur, que nous appelons Etuves sèches »  – Ambroise Paré, Dix livres de chirurgie, 1564

alt-a-titre

Etuve humide d’Ambroise Paré (Musée pittoresque de l’hygiène et du confort, 1950)