Visitez notre WebApp cliquer ici

Couvoir

Voir aussi : Mamal Egyptien

Le couvoir est la version du milieu du 18<ème> siècle de ce qui était jusqu’alors appelé four à poulet, car les scientifiques de l’époque se référaient alors aux mamals égyptiens, qui étaient des constructions monumentales. Le couvoir est la version du milieu du 18<ème> siècle de ce qui était jusqu’alors appelé four à poulet, car les scientifiques de l’époque se référaient alors aux mamals égyptiens, qui étaient des constructions monumentales permettant de faire éclore des milliers d’oeufs.

La construction de ceux qui font chauffés par le fumier, ne doit pas être la même que la construction de ceux qui font chauffés par un feu.  – Pratique de l’art faire éclore et d’élever en toute saison les oiseaux domestiques de toutes espèces. Réaumur, 1751

Vue extérieure du couvoir, ou four à poulet.  – 1783 Art de faire éclore

Le couvoir perfectionné de M. Vallée, dont l’on se sert avec succès au Jardin des plantes, est en bois.  – 1852 Incubation artificielle

Les Chinois qui, chacun le sait et le répète, ont tout inventé bien des siècles avant notre ère, connaissaient, cela va sans dire, l'art de faire éclore les oeufs et d'élever les poulets en se passant de leur mère. En France, la pratique de cette industrie est toute récente relativement. Réaumur paraît avoir été un des premiers qui ait pensé à l'inaugurer, on a souvent cité son mémoire sur les poussinières et les mères artificielles. Il employait des boîtes qu'il réchauffait avec du fumier frais en fermentation. Après Réaumur, Bonnemain essaya d'un thermosiphon chauffant les oeufs en dessous. Puis vinrent des appareils plus perfectionnés imaginés successivement par Cautelo, par Carbonnier, par Charbogne.  – 1890 Fabrication des poulets, Cosmos

alt-a-titre

Couvoir à fumier (1751 Réaumur)

alt-a-titre

Vue extérieure du couvoir (1783 art de faire éclore)