Visitez notre WebApp cliquer ici

Contre-cœur (Plaque de)

Voir aussi : Plaque foyère

Aussi : Taque de cheminée , Plaque de cheminée

La plaque de cheminée ou plaque de contre-coeur est une plaque en fonte placée contre le contrecœur (le mur du fond de l’âtre), pour protéger celui-ci de la chaleur du feu, et réfléchissant la chaleur vers la pièce. Elle est souvent nommée plus simplement contrecœur. Dans les fourneaux et les cuisinières les pièces de contrecœur sont des plaques en fonte situées de chaque côté du foyer.

Depuis le contre-coeur de la cheminée, jusqu'au-devant du pied droit.  – 1567 L’architecture, Phillibert De l’Orme

Le contre-cœur de la même cheminée soit fait d'une grande platine de fer.  – 1624 Architecture Française des bâtiments particuliers

Il est orné de bas-reliefs, à la manière des contrecœurs de cheminées.  – 1681 Description des pièces nommées Poêles en Alsace

Le contre-coeur de la cheminée est une plaque de fer de fonte.  – 1690 Furetière

Cavités faites derrière le contre-cœur.  – 1720 nouvelles constructions de cheminées par M. Gauger

Il en fait l'âtre, la tablette et le contre-coeur, de plaques de fonte.  – 1751 Encyclopédie

Plaque du contre-coeur de la cheminée.  – 1758 Lettre de Benjamin Franklin

On revêt aujourd'hui en France le pourtour intérieur des cheminées d’une plaque de fer fondu, pour mieux réfléchir la chaleur, et pour mieux chauffer.  – 1770 Théorie des foyers de cuisine

Le faux contre-cœur dans la cheminée.  – 1789 Désarnod, Mémoire sur les chauffages

Le contre-cœur en fonte, large de 15 à 18 pouces.  – 1816 Bruynes, archives des inventions nouvelles

Plaques de cheminées.  – fontes du commerce & chauffage, 1911 Chappee

Contre-cœur droit.  – 1934 Pied-selle

Contrecœur en fonte.  – 1950 Anscombes

alt-a-titre

Contrecœur droit de cuisinière (1934 Piedselle)

alt-a-titre

Contrecœur en fonte (1950 Anscombes)