Visitez notre WebApp cliquer ici

Cheminée-poêle

Voir aussi : Cheminée (Intérieurs de) , Poêle-cheminée

Sous ce nom furent d’abord décrits les poêles de grande dimension en faïence ou en briques utilisées dans l’Est et le Nord de l’Europe (Allemagne, Suède) et en Asie (Tibet, Nord et Est de la Chine). Puis il fut utilisé pour les appareils de chauffage en fonte se plaçant dans les hottes de cheminée, permettant une meilleure utilisation de la chaleur du foyer, qui reste visible et ouvert. La cheminée poêle se nomma plus simplement cheminée à partir du début du 20<ème> siècle.

Mémoire sur les cheminées-poêles de Montalembert lu en 1763, à l'académie Royale des Sciences de Paris.

Nouvelle cheminée-poêle, adaptable aux cheminées ordinaires. Nos cheminées, dans leur état actuel, présentent des défauts essentiels. Elles consomment une quantité de bois prodigieuse, et le prix du bois augmente de jour en jour J’ai fait construire en forte tôle une espèce de cheminée en petit, qu’on nommera cheminée-poêle. Sa hauteur est de 27 pouces, sa largeur de 21, sa profondeur de 15. Cinq grandes plaques principales, assemblées quarrément [en forme de carré] et jointes à queues-d’aronde, composent: 1°/ sa base, ou son âtre; 2°/ son fond, ou contre-coeur; 3°/ ses deux côtés; 4°, son couronnement, ou dessus.  – 1789, Art du Poêlier

Je désigne ainsi les appareils de chauffage qui ont de l’analogie avec les cheminées, en ce qu’ils laissent voir le feu, et avec les poêles, parce qu’ils échauffent l’air par les parois du foyer [L’appareil le plus simple] est formé d’une caisse, semblable au foyer d’une cheminée à la Rumfort, en fonte, et plus ordinairement en tôle; la partie antérieure peut se fermer et s’ouvrir à volonté au moyen d’un tablier vertical, composé de trois lames de métal que l’on fait monter ou descendre, à l’aide de deux chaînes qui s’enroulent sur un cylindre de fer, que l’on met en mouvement à l’aide d’une manivelle placée latéralement. Ces appareils se placent ordinairement devant une cheminée que l’on a préalablement bouchée, et la fumée y est conduite inférieurement par un tuyau court, ou par un tuyau qui s’élève jusqu’au plafond Ces cheminées, qui ont en général un aspect agréable, ont tous les avantages des autres cheminées; elles ont de plus celui de donner beaucoup de chaleur par les parois extérieures, et enfin d’être d’un service très commode pour allumer le feu, car en abaissant le tablier, de manière qu’il ne reste au-dessous qu’une ouverture de 1 à 2 cm, l’air y acquiert une grande vitesse, et le courant étant dirigé sur le combustible, on obtient le même effet qu’avec un soufflet. On peut aussi disposer ces appareils de manière à y brûler de la houille ou du coke.  – 1843 Traité de la Chaleur, Péclet

Les cheminées-poêles forment un intermédiaire entre les cheminées ordinaires et les poêles.  – 1864 Dictionnaire des sciences théoriques et appliquées

On construit aujourd'hui un grand nombre de cheminées analogues pour la combustion de la houille ou du coke; elles sont toutes en fonte, sont très durables et chauffent bien, tout en laissant jouir de la vue du feu.  – Dictionnaire universel des sciences, des lettres et des arts 1872

Cheminées [poêles]: enchâssés comme les cheminées dans la maçonnerie des murs.  – 1883 science pittoresque

Cheminée-poêle à chargement continu. Modèle allemand, construit entièrement en fonte, le chargement et l'enlèvement des cendres se font d'une pièce contiguë ou d'un couloir, ce qui évite le transport du combustible dans la pièce où se trouve placé l'appareil.  – 1898 Aucamus

alt-a-titre

Cheminée poêle simple (1843 Traité de la Chaleur, Péclet)

alt-a-titre

Cheminée-poêle (1898 Aucamus)