Visitez notre WebApp cliquer ici

Cheminée anglaise

Voir aussi : Cheminée (Intérieurs de)

L'on commence à voir à Paris de petites cheminées à l'anglaise pour des cabinets. Elles sont faites en plaques de tôle ou fer fondu, tant pour l'âtre et le contre-coeur que pour les côtés des jambages.  – 1675, Architecture française des bâtiments particuliers, avec notes de Blondel, cité dans « documents pouvant servir à l’histoire du chauffage, par J. Jumeau »

Cheminée informe et grossière destinée à brûler de la houille, et proposée d'abord par sir John Winter, en 1658. Elle consistait en un panier cage de fer forgé A placé à 0, 35m du sol avec une porte qui ne s'ouvrait que pour retirer la cendre: c'est là que l'on voit pour la première fois une ventouse B amenant l'air extérieur et fermée au besoin par une clef pour activer ou ralentir le feu. Enfin, la cheminée était rétrécie en haut par un registre C mobile sur un axe. Cette disposition est remarquable à plus d'un titre comme portant en germe bien des inventions ultérieures.  – 1873 Joly, traité du chauffage

Cheminée anglaise perfectionnée par MM. Atkins et H. Marriott. Cette invention consiste, 1°. à remédier aux cheminées qui fument; 2°. à économiser le combustible et à régulariser la chaleur qui se dégage des foyers ou grilles destinées au chauffage ou à la cuisine. Les auteurs proposent de brûler la fumée qui se dégage des foyers, au moyen d'une caisse ou réservoir rectangulaire qu'on fixe au foyer. Le fond de cette caisse à charbon doit s'incliner en avant sous un angle très obtus, communiquer avec le foyer par un orifice à travers la plaque de derrière. Ce réservoir à charbon peut être fermé supérieurement, soit par une porte à coulisse ou à charnière, soit par une porte circulaire tournant sur son centre. Cette porte peut être attachée à l'intérieur ou à l'extérieur de la plaque postérieure du foyer; on fait à travers cette dernière plaque une ouverture demi-circulaire, d'un diamètre un peu moindre que celui de la porte; celle-ci peut tourner aisément sur son axe au moyen d'une clef, et doit être ajustée de manière à fermer presque hermétiquement le réservoir.  – 1828 Manuel du poêlier fumiste

alt-a-titre

Cheminée anglaise de 1658 (Joly, traité du chauffage, 1873)