Visitez notre WebApp cliquer ici

Cheminée Désarnod

Aussi : Cheminée dite à la Désarnod

Désarnod, en se basant sur le dessin des poêles de Franklin, parvint à faire réaliser en France en 1784, les premiers foyers de cheminée fermés en plaques de fonte, alors que l’industrie de l’époque ne parvenait pas à mouler ces pièces de grande surface et de faible épaisseur. A la même époque Fossé, Chevalier de l'Ordre Royal et Militaire de St. Louis, Officier au Régiment d'Infanterie du Roi avait aussi proposé des améliorations du poêle de Franklin.

Mon intention en donnant cet écrit au public, est de lui faire connaître les propriétés et les avantages de deux sortes de foyers nouveaux; l'un inventé par le célèbre M. Franklin, et déjà connu sous le nom de cheminée à la Pensilvanienne, à laquelle j'ai fait des changements et des additions utiles; l'autre de ma composition, fondé sur quelques-uns des principes de M. Franklin.  – Mémoire sur les foyers économiques et salubres de M. Desarnod, 1789

L'invention de M, Curaudau, et le foyer en fonte de fer de M. Desarnod ont donné les résultats les plus avantageux.  – 1808 Cheminées, bulletin de Lyon

Les cheminées de Désarnod, connues sous le nom de foyers économiques et salubres, sont construites en fonte et établies sur les principes du chauffoir de Pensylvanie de Franklin; elles n'en différent qu'en ce qu'il y a, dans le foyer de Désarnod, en outre du réservoir vertical à air, un second réservoir horizontal, placé sous l'âtre et destiné à augmenter la quantité d'air chaud répandu dans l'appartement.  – 1828 Manuel du poêlier fumiste

Les cheminées Desarnod en fonte sont déjà bien anciennes, mais elles sont construites avec des soins et une solidité si remarquables, que, malgré leur complication, beaucoup de ces cheminées fonctionnent après cinquante ans aussi bien que le jour de leur installation. Ce sont encore de bons appareils.  – 1864 Dictionnaire des sciences théoriques et appliquées

alt-a-titre

Cheminée Désarnod de moyenne grandeur (1789 Désarnod)