Visitez notre WebApp cliquer ici

Chauffe-Gamelle

Voir aussi : Poêle d’atelier

Le chauffe-gamelle est un appareil spécifique des ateliers. Il permet aux ouvriers de faire réchauffer la gamelle comportant leur repas, qu’ils emmènent avec eux. Il commence à apparaître dans les catalogues des constructeurs au début du 20<ème> siècle. Il fut surtout électrique et à bain marie à partir de 1950. Il disparait dans les années 1990 avec l’apparition des appareils à micro-onde et les modifications des habitudes culinaires.

Cette armoire peut être utilisée aussi comme chauffe-gamelle.  – 1914 Delecommune Delaroche

Cet appareil est composé d'une colonne verticale en fonte avec ailettes circulaires étagées sur lesquelles les ouvriers posent leurs gamelles, il est très employé à cause de son peu d'encombrement. de sa grande surface de chauffe et de sa commodité. Emplacement pour 12 grandes gamelles sur chaque ailette.  – 1925 Forges des Poutrains

A titre de renseignement, le bac ci-contre, dont voici les caractéristiques, porte 20 litres d'eau à 70°. Il peut contenir 25 gamelles.  – 1938 Toilectro

Le chauffe-gamelles électrique par bain-marie est l'auxiliaire indispensable de l'atelier, des cantines, des chantiers, où le personnel mange sur place.  – 1948 During chauffe-gamelles

Se présentant sous la forme d'une étuve à air sec qui permet grâce à ses éléments tissés de réduire la puissance assez forte à prévoir pour les appareils à chauffage par bain-marie. En 1 h. 15, les gamelles sont à température de consommation.  – 1950 SDME

Chauffe-gamelles électriques, gaz de ville, butane.  – 1956 Cecem

Chauffe-gamelles.  – 1962 Zenith

alt-a-titre

Chauffe-gamelles à vapeur (1925 Forge des Poutrains)

alt-a-titre

Chauffe-gamelles (1950 SDME)