Visitez notre WebApp cliquer ici

Chauffage au pétrole

Voir aussi : Pétrole , Fourneau calorifère à huile minérale , Réchaud

Le pétrole était bien connu au 18<ème> siècle, mais ce nom recouvrait différents produit pétroliers, de densité, de consistance et de couleurs différentes. S’il recevait quelques applications domestiques, elles étaient liées à l’éclairage (huile minérale), à la médecine, au graissage des moyeux de charrettes, et certaines applications de physique telles que les thermomètres et baromètres. Son utilisation suivit les progrès de la distillation, avec la production de pétrole « Lampant » destiné à l’éclairage. Dès 1860, alors que la distillation du pétrole se développe, l’idée d’utiliser certains de ces distillats pour le chauffage industriel fait son chemin. On pense à l’utiliser pour le chauffage des chaudières de bateaux à vapeur, puis des locomotives. Les premiers appareils de chauffage domestiques au pétrole utilisèrent le pétrole lampant, et des lampes à pétrole de plus forte puissance et apparurent dans les premières années du 20<ème> siècle. De nombreux constructeurs de couveuses avicoles utilisèrent ce combustible.

La stationnait un train spécial, attelé d’une locomotive chauffée, non pas à la houille ou au coke, mais à l’huile de pétrole, au moyen d’un appareil imaginé par un chimiste dont plusieurs découvertes, entre autres celle d’un procédé de fabrication de l’aluminium, ont rendu le nom célèbre: M. Henri Sainte-Claire Deville Du reste, ni fumée, ni mauvaise odeur, et hâtons-nous de l’ajouter, aucun danger d’explosion, car l’huile minérale employée n’est pas l’huile volatile servant à l’éclairage, mais bien une substance visqueuse, presque fixe, et dont les variétés, assez nombreuses, sont connues sous la dénomination générale d’huiles lourdes La question de l’application des huiles minérales au chauffage des machines à vapeur est en effet d’une importance capitale; depuis longtemps déjà l’empereur en a suivi les progrès avec une sollicitation toute particulière Il y a deux ans environ, l’essai en a été fait sur la chaudière d’une embarcation de plaisance appartenant à l’empereur, le Puebla.  – 1868 L’illustration N°1334

Nouvelle chaudière avec une lampe de 30 lignes, chauffant 16 mètres de tuyaux de 60 m/m ou 8 châssis de couche.  – 1904 Maillard

Mes appareils de chauffage à Pétrole, qui sont de plus en plus répandus et appréciés pour leur usage pratique et instantané et leur forme élégante, possèdent aussi de grands avantages comme économie et hygiène. Ils conviennent parfaitement pour serres, vestibules, boudoirs, antichambres, chambres à coucher, cabinets de toilette, salles de bains, bureaux, ateliers d’artistes et magasins où l’on veut éviter la poussière.  – 1906 ca Arthur Martin

Calorifères à pétrole « Brûle-Bleu » en vente courant Septembre 1909  – 1909 Besnard Maris et Antoine

Dans les pays où comme en Belgique le pétrole se vend entre 40 et 50 centimes le litre, le chauffage au pétrole a fait de grands progrès; en France, le prix élevé du pétrole ne peut faire considérer ce mode de chauffage que comme un pis-aller susceptible cependant de rendre des services à la campagne. La puissance calorifique du pétrole est d’environ 10.000 calories par kilogramme, un litre pèse 820 grammes environ. Les appareils de chauffage sont:
1° A mèches plates à flamme libre avec tirage d’air (fig. 132) ou à mèche ronde à flamme libre (fig. 133). Ce calorifère à pétrole brûle un quart de litre de pétrole par heure.
2° A flamme ronde dans une cheminée en verre ou en mica, comme le montre la cuisinière, figure 134, on fait dans ce genre des tables chauffantes (fig. 138).
3° A pression (fig. 135 et 136) avec réservoir à pétrole dans lequel on pompe de l’air avec une pompe de bicyclette.
4° A flamme bleue obtenue par des mèches et une plaque de métal perforée au-dessus de laquelle brûle le pétrole gazéifié et mélangé d’air (fig. 137).
La figure 139 montre un chauffe-bains à pétrole dont la dépense est de 50 centimes environ pour chauffer 160 litres d’eau à 35 degrés environ et en sept à huit minutes.  – Éclairage Public et Privé Chauffage au Gaz, au Pétrole, à l’Électricité, René Champly 1914-1923

alt-a-titre

Expérience de chauffage à l’huile de pétrole d’une locomotive, faite en présence de l’Empereur. (1868 L’illustration N°1334)

alt-a-titre

Les différents appareils de chauffage au pétrole
(Éclairage Public et Privé Chauffage au Gaz, au Pétrole, à l’Électricité, René Champly 1914-1923)