Visitez notre WebApp cliquer ici

Charbon de bois

Voir aussi : Charbon roux

Combustible traditionnel des réchauds, il sera le combustible utilisé par la majorité des classes populaires des grandes villes, car son utilisation ne produit pas de fumées ni d’odeur, et il permet de cuisinier dans des pièces dépourvues de cheminée. L’approvisionnement de Paris en charbon de bois, matière première stratégique, sera de ce fait contrôlé et taxé. Les pénuries et les hausses excessives de prix furent l’objet de nombreuses tentatives de régulation par l’administration royale puis républicaine. Même après l’apparition des cuisinières au charbon de terre, il continuera à être employé pour les réchauds, et servira à faire la cuisine l’été, afin d’éviter d’allumer ces dernières. Dans les années 1920, la pénurie de combustibles due au déficit des importations de pétrole relancera sa fabrication, et seront alors mis au point des équipements industriels de carbonisation. Son utilisation domestique dans le chauffage reprendra vie avec l’apparition des barbecues dans les années 1960.

Charbon de bois. La cherté augmente d'année en année.  – 1774 instructions sur l’usage de la houille

Le charbon de bois se mesure à la voie ou sac composé de deux minots formant ensemble avec le comble qu’on nomme charbon sur bord, environ six pieds cubes. Cette mesure contient communément 90 livres de charbon moyen et mêlé On conçoit que ce poids doit varier considérablement en raison de la nature du charbon, de sa grosseur, etc., il va quelquefois jusqu’à cent livres et plus par voie. La voie de charbon de bois vaut à Paris, droits non compris3 livres 15 sols 0 deniers. Elle paye de droits17 sols 6 deniers. Frais de portage depuis le bateau jusqu’au domicile du particulier 7 sols 6 deniers.
Total de la valeur d'une voie de charbon de bois, rendue chez le particulier, à Paris 5 livres 0 sol 0 denier.  – 1781 Lavoisier coût des combustibles

Considérant que le mode de perception des droits sur ces canaux à l’égard du charbon de bois, entraine dans l’exécution, outre l’incertitude et l’arbitraire, des conditions évidemment trop onéreuses pour le commerce, et même par la suite préjudiciable au trésor public  – 1798 Taxes sur le charbon de bois

Vous savez que le charbon de bois est indispensable pour la cuisine et pour l'office; il s'achète par sacs, et se garde dans la cave ou dans le cellier, à l’abri d’une trop grande humidité.  – 1821 La petite ferme

La statistique générale de la France donne pour la population de Paris, intra-muros
1801 547.756 habitants
18511.053.262
En y comprenant, en 1851, une garnison de 31, 732 hommes. On voit donc que, depuis 1801, la population de Paris est presque doublée.

A la suite de ses recherches, l’auteur a pu donner encore la quantité de charbon de bois consommée depuis 1799 jusqu’en 1852 inclusivement, et présenter la consommation individuelle de ce même combustible, de cinq en cinq ans, à partir de 1821, exprimée en quintaux de carbone. Cette consommation n’a pas varié; c’est-à-dire qu’elle est aujourd’hui ce qu’elle était il y a trente ans, et depuis cinquante ans, si l’on prend en moyenne pour 1801 et 1808. D’après cela, la quantité de charbon de bois introduite dans Paris, chaque année, a donc augmenté proportionnellement à la population; cela résulte de ce que le charbon de bois n’a pas encore été remplacé sensiblement, dans les usages domestiques, par la houille; aussi son prix a-t-il éprouvé peu de variations.  – 1857 Génie industriel, consommation de combustible

Cette fabrication est très-importante dans certaines parties de la France: le charbon de bois circule en masses considérables sur nos rivières, nos canaux et nos chemins de fer. La France en produit de grandes quantités, mais pas assez pour sa consommation, puisque la Belgique, l'Allemagne et l'Italie nous en envoient chaque année plus de 100 000 mètres cubes. A Paris, qui est la ville de France où le commerce de charbon de bois s'effectue sur la plus grande échelle, cette marchandise arrive principalement des ports de la Loire, de l'Allier, de la Marne, de l'Yonne, de la Seine, des canaux d'Orléans et de Briare. Le Midi concourt aussi à la fabrication de ce produit ainsi que plusieurs points des départements du Nord et de la Normandie.  – 1873 La France industrielle

Fourneau utilisant le charbon de bois tant pour la grillade et rôti et le dessus pour faire toute cuisine, pot-au-feu, etc  – 1908 ca Bouygue

Grillade Rôtissoire Excelsior au charbon de bois.  – 1912 Odelin

Le charbon de bois avait été jusqu’à ces derniers temps traité comme un parent pauvre, probablement en raison de son emploi limité en général aux usages domestiques et de son abondance sur le marché Son adaptation parfaite à la production du gaz pauvre pour moteurs de camions vient de faire sortir ce combustible de l’ombre: on a reconnu enfin que ce charbon était un précieux auxiliaire de l’industrie, parce qu’il était le seul "carburant vraiment national".  – 1924 La Nature, Charbon de bois

La statistique nous apprend que la production annuelle de nos forêts françaises est de 27 millions de mètres cubes Ces 27 millions de mètres cubes comprennent 8 millions et demi de mètres cubes de bois d’oeuvre et d’industrie et 18 millions et demi de mètres cubes de bois de feu Et, parmi les bois de feu, il est encore nécessaire de distinguer le bois de corde, quartier ou rondin, jusqu’à 10 centimètres de diamètre, la charbonnette, qui comprend les bois plus petits, d’un diamètre variant entre 1 et 5 centimètres, et, au-dessous encore, les menus branchages, ramilles, brindilles, dont on fait fagots et bourrées, enfin les rémanents, c’est-à-dire les menus débris des exploitations La carbonisation en forêt absorbe donc annuellement (en prenant pour base 70 kg au stère) 3.200.000 stères et les usines françaises 876.000 stères, en admettant une production de 80 kg. au stère. C’est un total de 4 millions de stères qui sont ainsi transformés, chaque année, en charbon de bois Le surplus de la charbonnette et des menus bois, soit près de 10 millions de stères, est donc disponible, sans prélever sur nos ressources actuelles en bois de feu et en charbon de bois Dans la grande forêt de pins maritimes des Landes, M. Buffault évalue le poids des rémanents à une tonne par hectare, soit 800.000 tonnes chaque année, qui pourraient donner plus d’un million de quintaux de charbon de bois.  – 1927 2<ème> congrès du bois et du charbon de bois

alt-a-titre

Meule à carboniser le charbon de bois (1873 La France industrielle)

alt-a-titre

Fourneau à charbon de bois (1908 Bouygues)

alt-a-titre

Variations de composition du charbon suivant l'essence du bois (1912 Damour Carnot Rengade)

alt-a-titre

Four de 3 stères en cuisson. (1924 La Nature, Charbon de bois)

alt-a-titre

Appareil à carboniser le bois de la Société Lorraine (1927 Congrès du bois et du charbon de bois)