Visitez notre WebApp cliquer ici

Calorifère René Duvoir (ventilateur)

Le Conseil royal de l'instruction publique a autorisé l’établissement de ces calorifères ventilateurs pour le chauffage de l’Ecole de Droit el du collège d’Amiens; divers hôtels de Paris sont également chauffés par ces appareils, entre autres celui de madame, la baronne de Pontalba. On peut en voir un fonctionner chez M. René Duvoir, qui l’a fait construire pour le chauffage de sa maison.  – 1844 Pratique de l’art du chauffage par le thermosiphon, Audot

Les pièces isolées ne pouvant être échauffées au moyen des calorifères, nous avons cherché à y suppléer par des appareils se plaçant dans les pièces mêmes et chauffant de l'air, pris à l'extérieur, destiné au renouvellement de celui de la salle. La quantité d'air à introduire se règle suivant le nombre des personnes qui doivent séjourner dans la pièce. On s'est servi avec succès, dans plusieurs collèges, de ces appareils, qui conviennent parfaitement au chauffage des classes, des salles d'études et des dortoirs, en procurant une ventilation abondante.
Ils conviennent également au chauffage des appartements; on peut les monter et démonter aussi facilement que tous les poêles ordinaires.  – 1884 Roret

alt-a-titre

Calorifère ventilateur de René Duvoir (1844 Pratique de l’art du chauffage par le thermosiphon, Audot)