Visitez notre WebApp cliquer ici

Calorifère Leras

M. Leras [d’Auxerre] exposait des modèles de calorifères-ventilateurs pour écoles, hôpitaux, etc., dans lesquels il combine le chauffage de l’air pur et son admission dans le local, avec le départ de l’air vicié. Le principe du chauffage de l’air est de faire circuler les gaz en couches minces, de façon à faciliter l’émission de son calorique; c’est pourquoi, après leur production dans le foyer et leur passage au-dessus de celui-ci, ces gaz s’échappent dans un vide annulaire, laissé entre deux tuyaux concentriques; l’air s’échauffe en passant dans celui du milieu et sur la paroi externe de celui qui l’enveloppe. Les tuyaux s’élèvent à travers les pièces à chauffer, la fumée est finalement dirigée dans la cheminée par un tuyau contenu dans un autre conduit, par où se fait l’appel de l’air vicié.
 – 1867 Etudes sur l’exposition, Gazette des architectes et du bâtiment

alt-a-titre

Calorifère Leras (1867 Etudes sur l’exposition, Gazette des architectes et du bâtiment)