Visitez notre WebApp cliquer ici

Calorifère Leplant-Capet

L’appareil de M. Leplant-Capet, à Arras, exposé par M. Durenne, fondeur à Paris, présente un ensemble de dispositions propres à assurer une bonne combustion, une complète utilisation de la chaleur et un chauffage hygiénique. Il se compose d’une cloche servant de foyer, d’un tuyau de départ unique dans lequel les gaz achèvent leur combustion par le renversement de la flamme, de boîtes à fumée où celle-ci se répand avant de s’échapper.
La cloche et la boîte à fumée sont armées de nervures facilitant la transmission du calorique, empêchant la fonte avoisinant le foyer de rougir et laissant autant que possible à l’air ses qualités hygiéniques. Le passage du tuyau de fumée à travers le foyer assure, par un surchauffage, la combustion des gaz et un bon tirage. ) – 1867 Etudes sur l’exposition, Gazette des architectes et du bâtiment

alt-a-titre

Calorifère Leplant-Capet(1867 Etudes sur l’exposition, Gazette des architectes et du bâtiment)