Visitez notre WebApp cliquer ici

Calorifère Gurney (Poêle calorifère)

Un constructeur d'Angleterre, M. Gurney, a trouvé une manière fort originale d'agrandir la surface de chauffe.  – 1869 Figuier, art du chauffage

Partit pour New-York et fut remplacé par M.Gurney. Depuis ce moment, et surtout à partir de 1842, un grand nombre de savants.  – 1873 Joly, traité du chauffage

Cet appareil offre une grande analogie avec le poêle calorifère du même constructeur, il est également armé d'ailettes verticales dont l'extrémité inférieure trempe forcément dans l'eau, ce qui donne une humidité excessive dans les pièces chauffées, par la condensation de la vapeur sur les vitres et murailles. Ces ailettes se cassent aussi très facilement. quand on introduit de l'eau dans la rigole où elles plongent Nous pensons donc que cet appareil devrait être considérablement modifié et que, sous sa forme actuelle, on n'en saurait conseiller l'emploi.  – Etudes sur l’exposition de 1878

Sir Goldsworthy Gurney et J. M. Rowan.  – 1931, Quelques précurseur des chaudieres à circulation accélérée, Paul Augustin Normand

Calorifères à appareils indépendants de MM. Gurney, Cuau, Giraudeau et Jalibert.  – 1884 Roret chauffage et ventilation

Le poêle Gurney est en fonte, à cloche; il est muni de nervures ) – 1898 Fumisterie chauffage et ventilation, Aucamus

alt-a-titre

Poêle-Calorifère Gurney (Etudes sur l’exposition de 1878)