Visitez notre WebApp cliquer ici

Calorifère Bourdon

Ce nouveau type de calorifère Médaille d'Or, Exposition 1889, Paris est basé sur un principe absolument différent de celui des appareils en usage actuellement.
Il se compose:
1° D'un foyer à feu continu, dont l'alimentation ne se fait que toutes les 12 ou 24 heures;
2° D'une surface de chauffe étanche, ne permettant en aucun point, la communication entre les gaz de la combustion et l'air à chauffer. Cette surface est composée d'un caisson en tôle d'acier, absolument étanche. La plaque supérieure porte des ouvertures dans lesquelles s'emboitent, à joint de sable, des tubes d'acier, dans lesquels l'air à échauffer est amené par d'autres tubes plongeurs. En résumé, c'est le principe de la chaudière Field appliqué au chauffage de l'air.  – 1890 Dehaitre

A MM. Bourdon, Dehaitre et Robin, pour des perfectionnements aux calorifères à circulation d'air Le système de calorifère perfectionné qui fait l'objet de la présente invention est établi sur le principe des calorifères à circulation d’air, pour lesquels M. Ch. Bourdon a pris en France, le 28 mars 1886, un brevet N° 167925.  – 1891 Brevet Bourdon Dehaitre Robin

alt-a-titre

Calorifère isotherme continu système Ch.Bourdon professeur à l’école centrale. (1890 Dehaitre)