Visitez notre WebApp cliquer ici

Calorifère Bolo de Sovray

Après avoir donné dans les habitations la température voulue, pour la maintenir il faut continuer d'entretenir le feu, mais avec plus de modération qu'au commencement du chauffage, le calorifère Bolo de Sevray, au moyen d'une disposition ingénieuse, se transforme instantanément en thermostat, par la simple fermeture d'une valve placée au sommet de son foyer. Lorsque la température désirée est obtenue, on remplit de combustible la cloche du foyer, on ferme la valve de cette cloche et la porte du cendrier. Le tirage s'établit alors par le petit conduit de gauche, et la combustion ainsi modérée peut-être assurée pour six à huit heures, dans de bonnes conditions; car cette disposition ingénieuse évite la production de l'oxyde de carbone, puisque les gaz de la combustion ne sont pas forcés de traverser une épaisse couche de combustible.
Nous croyons donc cet appareil parfaitement applicable pour réaliser un chauffage modéré et prolongé tout en évitant la production de l'oxyde de carbone, et possédant ainsi une grande supériorité sur la plupart des appareils à combustion lente.  – Etudes sur l’exposition de 1878

alt-a-titre

Calorifère Bolo de Sovray (Etudes sur l’exposition de 1878)