Visitez notre WebApp cliquer ici

Bouteille

Aussi : Echangeur

Dans les chaudières de chauffage central à vapeur, la bouteille, dite « alimentaire » est un réservoir sous pression, rempli d’eau, servant à alimenter la chaudière en eau pour compenser les pertes de vapeur. Dans les appareils de chauffage à eau chaude, la bouteille est le réservoir sous pression dans lequel est stockée l’eau chaude destinée à un usage domestique. Dans cette application, ce réservoir est le plus souvent réchauffé par l’eau chaude circulant dans le circuit de chauffage central, au moyen d’un échangeur (aussi nommé réchauffeur), comportant un serpentin interne, ou une double enveloppe externe. De cette manière, les circuits d’eau potable et de chauffage central restent séparés. Dans les chauffe-eaux à accumulation, la bouteille désigne le réservoir intérieur.

Chaudière à vapeur avec sa bouteille d'alimentation.  – 1875 Piet Bellan

L'alimentation de l'eau dans la chaudière est assurée par une bouteille sur laquelle agit la vapeur en pression.  – 1896 Geneste Herscher

Bouteille de niveau d'eau.  – 1914 ca Piat

L'eau chauffée par le bouilleur du foyer est tenue dans un réservoir clos, de forme cylindrique, avec joint autoclave pour nettoyage, nommé Bouteille, posé dans la cuisine à proximité ou, plus souvent, au-dessus du fourneau.  – 1901 ca Galli Chauffage central

Suivant les conditions d'installation et le mode d'utilisation de la chaudière, nous fournissons une bouteille alimentaire et sa tuyauterie installée sur la chaudière ou sur des consoles fixées dans un mur ou une cloison de la chambre de chauffe.  – 1925 ca SIC chaudière à vapeur

Bouteilles à réchauffeur. Ces bouteilles se construisent de 100 à 1000 litres et sont essayées à la pression de 4 à 10 kg.  – 1926 Briffault

Bouteille à chauffage direct, en tôle galvanisée. Sans réchauffeur ou à chauffage indirect. Avec tampon de nettoyage. Les épaisseurs des tôles de nos bouteilles sont prévues plus fortes que celles nécessaires pour résister à la pression pour lesquelles elles ont été prévues; leur assurant ainsi une plus longue durée.  – 1928 CAP

On peut en outre prévoir un tuyau tel que T (fig. 1), grâce auquel l’eau refroidie en K, entre deux périodes d’utilisation, retourne à la bouteille à mesure qu’elle se forme, de sorte que l'eau chaude est toujours immédiatement disponible. Cette disposition n'est utile que quand une distance assez grande sépare la bouteille robinets débitant l’eau chaude et que par suite la quantité d’eau contenue dans les tuyaux étant importante, certain temps est nécessaire pour voir apparaître l’eau chaude à partir du moment où l’on ouvre les robinets.  – 1935 Rosières Tarif

Bouteille à réchauffeur annulaire en tôle soudée à l'autogène.  – Rosières

Bouteille "Cap Robur" horizontale.  – 1938 Cap Robur

Bouteille intérieure en acier galvanisé, éprouvée à 15 kg/cm2, extérieur en tôle d'acier laquée blanc.  – 1948 Perfectus Chauffe eau

alt-a-titre

Chaudière à vapeur avec sa bouteille d'alimentation (1875 Piet Bellan)

alt-a-titre

Bouteille à réchauffeur (1926 Briffault)

alt-a-titre

Schéma de raccordement d’une bouteille à réchauffeur sur une cuisinière à bouilleur (1935 Rosières)