Visitez notre WebApp cliquer ici

Autoclave (marmite)

Aussi : Cocotte-minute , Autocuiseur

Les marmites autoclaves, dont l’ancêtre est la marmite de Papin, servent à la cuisson des aliments, (Marmite autoclave dite « cocotte-minute » ou autocuiseur). Elles sont destinées à être posées sur un appareil de cuisson. Cependant il exista des appareils autonomes, chauffés électriquement (Electro-Econome).Le développement de ces appareils fut longtemps bloqué par les nombreux accidents, en particulier l’explosion due au blocage de la soupape de sécurité. Ce n’est qu’en 1953 que ces appareils prirent leur essor avec l’arrivée de la cocotte-minute SEB, dont la soupape de sécurité était efficace.

En 1820 Pierre-Alexandre Lemare, dépose un brevet pour « fourneaux, réchauds, chaudières à l'usage des bains, de la cuisine et des manufactures, qui se chauffent avec célérité et économie, que l'auteur appelle hydropyriques autoclaves et non autoclaves, chlamydes et non chlamydes » qui se chauffent avec célérité et économie, que l'auteur appelle hydropyriques autoclaves et non autoclaves.  – Documents pour servir à l’histoire du chauffage Musée Ultimheat

En 1820, Lemare avait livré au commerce un grand nombre d’appareils de ménage sous le nom d’autoclaves, destinés à cuire les viandes à une température élevée, et par conséquent sous une grande pression. Ces appareils étaient des marmites en cuivre, dont l’orifice rétréci et elliptique était fermé par un couvercle ovale dont les axes avaient de plus grands diamètres que ceux de l’orifice; la pression de la vapeur pressait le couvercle contre les bords de l’orifice, et la fermeture était d’autant plus étanche que la pression était plus forte. C’était le mode de fermeture qui a été employé plus tard pour les trous d’homme et les bouilleurs des chaudières à vapeur. Les autoclaves étaient garnis d’une soupape de sûreté. Au moyen de ces appareils, on préparait un pot-au-feu dans un temps très-court; cet avantage les répandit promptement, mais plusieurs accidents fâcheux les firent abandonner.  – 1848 Traité du chauffage, Péclet

Les accidents bien funestes, survenus dans l'emploi des autoclaves, ont jeté sur ces marmites une grande défaveur Le Sécuriclave ne doit pas être confondu avec ces diverses marmites, qui tendaient au même but, sans y pouvoir atteindre; il n'en a ni les dangers, ni les inconvénients; il réalise tout ce qu'elles promettaient; il cuit toute espèce de viande en bien moins de temps, en conserve le goût, extrait toutes les parties nutritives des os, sans qu'il soit nécessaire d'employer d'autres moyens de chauffage que ceux habituellement en usage. L'agraffure forme un seul tout du couvercle et de la marmite, et rend toute explosion impossible Mais le sieur Frogier, non satisfait encore, vient d'y apporter un dernier perfectionnement qui consiste en l'adaptation au bord de la marmite d'un tube de cuivre, qu'il nomme tube de sécurité Le sieur Frogier est aussi l'inventeur du Sécuriclave à haute pression.  – 1821 Frogier, dans documents pouvant servir à l’histoire du chauffage, Musée Ultimheat

Marmite à pression Flamme Bleue.  – 1927 Tabur

L'Auto-Thermos n'est pas du type autoclave, c'est-à-dire de ceux dont le couvercle doit être introduit par l'intérieur.  – 1929 ca Les ateliers de Boulogne, Auto thermos

Pour cuisson à l'usage des marmites autoclaves 1929 Lillor)

Dans beaucoup d'installations rurales de l'Est, le réchaud accompagne non pas le four, mais un appareil auto-cuiseur. le plus souvent l’Electro-économe. qui correspond aux besoins et aux coutumes culinaires des usagers de cette région.  – 1930 BIP n° 25

Les fabricants d’autocuiseurs sont: Ardor; Auto-thermos (Ateliers de Boulogne); Belcolor; Cocotte-Minute; Esor Cuisor; Faitoutvite (S.E.V.A.M.); Fayvite (De Buyer); Fonderies de Fontaines; Le Creuset; Marcalu; Miss Cocotte (Alliages Légers de Paris); Philips; S.E.B (Lescure); S.E.V.A.M.; Sidam-Vedette.  – 1957 France Exposition

La cocotte qui cuit tout en quelques minutes.  – 1965 ca Cuisor

alt-a-titre

Marmite à pression Flamme Bleue (1927 Tabur)

alt-a-titre

Super Cocotte SEB (1957 France Exposition)