Visitez notre WebApp cliquer ici

Auer (Brûleur)

Voir aussi : Bunsen (bec) , Meker

Les manchons Auer étaient originellement placés sur des becs Bunsen. Afin d’éviter les retours de flamme à l’injecteur, Carl Auer proposa des becs ou le mélange air-gaz était enflammé à la sortie d’une toile métallique.

Au lieu de diminuer la proportion d’air, nous avons vu qu'on peut diminuer le diamètre du tube de sortie; on y arrive en coiffant le brûleur d’une toile métallique qui agit comme une série de petits tubes rangés parallèlement. On peut ainsi augmenter sensiblement la teneur en air, et par suite la température. Cette solution avait été adoptée pour les brûleurs Auer.  – 1912 Damour Carnot Rengade énergie calorifique

La société Français d’incandescence par le gaz (système Auer) bien connue de sa Clientèle par les économies considérables qu’elle lui a fait réaliser dans le domaine de l’Éclairage par le «Bec Auer» a étudié les brûleurs de ses appareils de Cuisine et de Chauffage en partant de ce même principe de réduction de la consommation du gaz.  – 1932 Auer

alt-a-titre

Brevet Auer pour brûleur avec tamis métallique
(Brevet US N°. 409,530. Du 20 Août 1889)

alt-a-titre

Brûleur Auer (1932 Auer)